• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Adolescent noyé dans les gorges du Fier (Haute-Savoie) : la communauté musulmane demande la reprise des recherches

Particulièrement dangereuses, les gorges du Fier ont déjà été le théâtre de 3 noyades mortelles depuis le début de la saison estivale. / © Jérôme Ducros - FTV.
Particulièrement dangereuses, les gorges du Fier ont déjà été le théâtre de 3 noyades mortelles depuis le début de la saison estivale. / © Jérôme Ducros - FTV.

La communauté musulmane demande la reprise des recherches en Haute-Savoie dans les gorges du Fier. Un adolescent originaire du Rhône s'est noyé à cet endroit le 21 juillet dernier. Les recherches avaient été interrompues à cause du trop fort courant dans la rivière.

Par Yann Gonon

DERNIERE MINUTE : le corps du jeune garçon a été retrouvé et extrait de la rivière ce mardi 30 juillet en début d'après-midi.
 



Dans un communiqué publié ce lundi 29 juillet 2019, le "CRCM Rhône-Alpes", le Conseil régional du culte musulman, réclamait la reprise des recherches pour retrouver le corps d'un jeune garçon porté disparu dans les gorges du Fier en Haute-Savoie depuis le 21 juillet 2019. Jugées trop dangereuses, les recherches avaient été interrompues.

Le drame s'était produit le dimanche 21 juillet sur la commune de Lovagny, en Haute-Savoie. Alors qu'il marchait dans le lit de la rivière des gorges du Fier, un adolescent de 17 ans, originaire de Meyzieu dans le Rhône, a chuté avant d'être emporté et de disparaître dans un siphon à plusieurs mètres de la surface.

Les recherches, effectuées avec un chien des pompiers, ont rapidement permis de localiser l'endroit où le jeune garçon a disparu mais impossible pour les plongeurs de remonter le corps. Les recherches ont finalement été interrompues le lendemain en raison de la dangerosité des opérations.
 


Hier, lundi 29 juillet 2019, la communauté musulmane d'Auvergne-Rhône-Alpes a publié un communiqué sur sa page Facebook pour réclamer la reprise des recherches. Elle se déclarait "très choquée" par l'absence du corps de la victime. Elle interpellait le Préfet de Région pour faire appel "à son humanisme pour donner les moyens aux secouristes afin de poursuivre la recherche et trouver le corps de ce jeune pour qu’il soit enterré selon la tradition musulmane".
 

Sollicitée par la rédaction de France 3 Alpes, la préfecture de Haute-Savoie indiquait, ce mardi 30 juillet, que la décision d'une reprise éventuelle des recherches appartenait au Parquet d'Annecy.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jack Bauer au Festival The Green Escape à Craponne-sur-Arzon

Les + Lus