Agglo de Grenoble: le biogaz d'une station d'épuration sera injecté dans le réseau de gaz naturel

© Grenoble Alpes Métropole
© Grenoble Alpes Métropole

La Communauté d'agglomération Grenoble-Alpes Métropole a confié à Degrémont, filiale de SUEZ ENVIRONNEMENT, et GEG ENeR, filiale de Gaz Electricité de Grenoble, la réalisation et l'exploitation d'une unité de valorisation de biogaz produit sur la station d'épuration d'Aquapole. 

Par France 3 Alpes avec communiqué

Mise en service en juillet 1988, la station d'épuration de Grenoble Aquapole traite les eaux usées de 400.000 habitants environ. Le projet porte sur la création d'une unité de traitement du biogaz produit après digestion des boues d'épuration. Le biogaz, épuré par une technologie membranaire, est transformé en biométhane qui sera injecté, dès 2016, dans le réseau de gaz naturel. 

Le contrat prévoit également la possibilité de valoriser, localement, le biométhane produit en carburant vert pour alimenter les transports urbains. A suivre.

Après l'épisode de la perte du marché de l'éclairage public de Grenoble, ce choix représente une petite victoire de Gaz Electricité de Grenoble. Dans ce projet, GEG va apporter "son expertise d'énergéticien et sa vision de l'énergie durable pour le territoire régional", explique un communiqué. Degrémont est, de son côté, expert dans tous les projets de valorisation du biogaz des usines de traitement des eaux.

Ce contrat, d'une durée d'exploitation de 15 ans, représente un investissement de 3 millions d'euros.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus