Ain/Bugey. Les vignobles de Montagnieu détruits par la grêle

Les grêlons combinés à de fortes rafales de vent ont eu raison de la majeure partie des vignobles de Montagnieu, dans l'Ain / © France 3
Les grêlons combinés à de fortes rafales de vent ont eu raison de la majeure partie des vignobles de Montagnieu, dans l'Ain / © France 3

Mardi 29 mai, de violentes chutes de grêle ont frappé la commune de Montagnieu, dans l’Ain. Les vignobles, figurant dans l'AOC du Bugey, ont été presque entièrement détruits par l'orage.

Par MCP

« Je fais ce métier depuis vingt ans, et je n’avais jamais vu ça ». Benoît Dumont, viticulteur à Montagnieu, peine à se remettre de sa découverte. Mercredi 30 mai au matin, il a retrouvé ses vignes ravagées par les grêlons tombés la veille. « J’ai perdu une bonne partie de ma récolte, souffle le viticulteur. Entre 70 et 80% de mes parcelles sont détruites ».

Sans assurance, Benoît Dumont compte s’appuyer sur ses stocks de vin pétillant pour terminer l’année. Mais le cœur n’y est plus : « l'orage est arrivé pendant la floraison des vignes. C’est le pire moment du cycle, c’est là où elles sont le plus sensibles ». De son côté, le syndicat des vins du Bugey s’est exprimé sur les réseaux sociaux afin d’assurer son soutien aux viticulteurs. Rappelant ainsi qu'il s'agit d'un « nouveau coup dur » pour ces derniers, qui avaient déjà perdu une partie de leur récolte en 2017 à cause du gel.

Reportage
Ain : les vignobles de Montagnieu détruits par la grêle
Mardi 29 mai 2018, de violentes chutes de grêle ont frappé la commune de Montagnieu, dans l’Ain. Les vignobles, figurant dans l’AOC du Bugey, ont été presque entièrement détruits par l’orage. Avec Franck Peillont, vigneron et Roland Bonnard, vice-président du syndicat des vins du Bugey. Un reportage de Lucie Denechaud et Valerie Benais.

Sur le même sujet

Les + Lus