• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Etienne-sur-Chalaronne (Ain): 15.000 personnes privées d'eau potable

Trois camions semi-remorques livreront chaque jour l'eau nécessaire à la consommation quotidienne des 20 000 habitants des villages alentours / © France 3 Rhône-Alpes
Trois camions semi-remorques livreront chaque jour l'eau nécessaire à la consommation quotidienne des 20 000 habitants des villages alentours / © France 3 Rhône-Alpes

Les inondations de la Chalaronne ont immergé les zones de captage en eau potable dans 14 communes autour de Saint-Etienne-sur-Chalaronne (Ain). Des milliers de bouteilles sont distribuées aux 15.000 habitants du secteur. Une situation qui pourrait durer.

Par Daniel Pajonk

Ce mercredi 31 janvier au soir, la situation est toujours compliquée à Saint-Etienne-sur-Chalaronne ainsi que dans 13 communes environnantes situées le long de la rivière Chalaronne.

Depuis que l'eau est montée et a inondé les champs de captage d'eau potable, dans cette zone située à l'ouest du département de l'Ain, l'eau du robinet n'est plus consommable.

En cause, l'impossibilité de poursuivre les opérations habituelles de traitement de l'eau, désormais en contact avec les eaux sorties du lit de la rivière. 

© France 3 Rhône-Alpes
© France 3 Rhône-Alpes

L'eau est donc fournie en bouteille. Un camion en transportant 16.000 est arrivé dans la journée à la mairie Saint-Etienne-sur-Chalaronne, chargée de les distribuer. Deux à trois camions seront nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des habitants.

L'eau bouillie peut également être consommée. Pas de difficultés en revanche pour l'utilisation de l'eau courante à des fins sanitaires (bains, douches, toilette). 

Cette situation devrait perdurer, tant que le niveau des inondations n'aura pas baissé.

Pour toute demande d'information, les consommateurs peuvent contacter le 0977.408.408 (appel non surtaxé) ou se connecter à www.toutsurmoneau.fr

Reportage
Saint-Etienne-sur-Chalaronne (Ain) : 15 000 personnes privées d'eau potable

 

Les communes concernées

Dans l'attente d'un retour à la normale des analyses microbiologiques, le préfet de l'Ain a décidé, le 31 janvier, à titre de précaution, d'interdire la consommation de l'eau du robinet sur les communes de l'Abergement-Clémenciat, Bey, Cruzilles-les-Mepillat, Dompierre-sur-Chalaronne, Garnerans, Illiat, Mogneneins, Saint-André-d'Huriat, Saint-Didier-sur-Chalaronne, Saint-Étienne-sur-Chalaronne et Thoissey.

Les communes de Cormoranche-sur-Saône, Griège, Laiz et le hameau de Clémenciat bénéficient d'une interconnexion permettant de les alimenter avec un autre réseau. Elles ne sont donc pas concernées par cette restriction.

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus