VIDÉO. Un petit village de l'Ain fête son commerce retrouvé, 33 ans après sa disparition

durée de la vidéo : 00h02mn08s
La petite commune rurale de St Genis sur Menthon a fêté le retour de son commerce unique 33 ans après la fermeture du précédent ©France 3 Rhône-Alpes/ Franck Grassaud et Maryne Zammit

C'était la fête ce samedi pour l'inauguration d'un nouveau commerce unique dans la petite commune rurale de Saint-Genis-sur-Menthon, 486 habitants, près de Bourg-en-Bresse. L'ancienne boulangerie-bar avait fermé il y a 33 ans sans trouver repreneur.

33 ans qu'ils attendaient ça !

Ce samedi 6 avril, les habitants de Saint Genis-sur-Monthieux dans l'Ain ont fêté en fanfare, dans tous les sens du terme, la réouverture et l'inauguration d'un commerce multiple de proximité dans leur commune, joliement baptisé le Champ du Pain. Certains avaient quasiment les larmes aux yeux, comme cette cliente venue acheter de nouveau son "pain long" : "C'est très important dans un petit village comme on a. Ça fait plaisir. On retrouve du dynamisme, du monde qui arrive. C'est la vie!"

Et la plus heureuse était sans nul doute Suzanne Monier, l'ancienne propriétaire : “Je suis arrivée ici le 1er juillet 1946 alors que j’avais 20 ans. C’était un petit commerce de campagne comme ils étaient partout : épicerie, café tabac, cabine téléphonique. J’ai quitté en mai 1991. Ca me fait plaisir vraiment. Si je pouvais je reviendrais vendre le pain, à 98 ans !" 

Un commerce fermé en 1991, faute de repreneur

Fermés depuis plus de 30 ans, les locaux ont été entièrement rénovés. Le mobilier d'époque, table en noyer et chaises en paille, a été gardé et restauré. Ce qui a permis à Tristan Darcq et Florine Deroche, un couple qui a déjà ouvert une boulangerie dans un village à proximité de se lancer.

"En entendant nos clients, ça nous rassure ! On est venus offrir un service convivial à des clients qui n’avaient plus ça depuis 30 ans. Il faut avoir un peu de cran mais on sait qu’il y a du potentiel", commente tout souriant Tristan.

"Il ne faut pas avoir peur des villages, au contraire. Nous, c’est ça qui nous botte car on vient de la campagne aussi."

Tristan Darcq, Auberge le Champ du Pain

Le couple n'aura à payer qu'un loyer modéré. C'est ce qui les a décidés. Comme l'explique Florine Deroche : "Heureusement que la mairie a réagi et qu’elle apporte ce service- . C’est vrai que sans eux, monter une entreprise dans un petit village avec la conjoncture, c’est vraiment incertain. Si les mairies ne donnent pas un coup de pouce, c’est compliqué de pouvoir prendre le personnel nécessaire."

Un projet à plus de 600.000 euros, financé à 80% par des aides

Cette aide inestimable à la redymamisation du village a été possible grâce à un nouveau dispositif que le maire de Saint Genis a sollicité. Le Fonds de reconquête du commerce rural a été lancé par l'Etat le 1er mars 2023 à l'intention des communes qui en sont dépourvues. Une bénédiction pour le maire, Christophe Greffet : "A la faveur du Covid, nous avons réfléchi à la manière dont la proximité pouvait être retrouvée, réinventée. Nous nous sommes mis en quête de financements. Nous avons pu compter sur les collectivités. Et puis nous nous sommes montrés opportunistes car nous avons été les premiers dans l’Ain à bénéficier du Fonds de reconquête du commerce rural. Nous n’avons eu finalement que 20% de la somme à débourser. 

Ce samedi, l'auberge du Champ du pain aura été bien arrosée, avec modération bien sûr, histoire de trinquer à un futur plus convivial.