Allier : des restaurateurs s'installent pour vendre leurs plats dans un hypermarché à Avermes

Un hypermarché à Avermes, dans l'Allier, a décidé de mettre à disposition des stands individuels pour des restaurateurs. Une action de solidarité pour aider ce secteur touché par la crise sanitaire.

Un hypermarché à Avermes, dans l'Allier, a décidé de mettre à disposition des stands individuels pour des restaurateurs. Une action de solidarité pour aider ce secteur touché par la crise sanitaire.
Un hypermarché à Avermes, dans l'Allier, a décidé de mettre à disposition des stands individuels pour des restaurateurs. Une action de solidarité pour aider ce secteur touché par la crise sanitaire. © S. Vinot / FTV

Des stands ont fait leur apparition depuis le jeudi 18 février dans l'hypermarché situé à Avermes, dans l'Allier. Ils sont huit restaurants pour le moment à proposer leurs plats à emporter. C'est le cas de Vincent Hoareau du restaurant Bulle d'Air "Ca nous permet d'avoir une visibilité plus grande, et surtout d'avoir un contact avec la clientèle. C'est une aubaine pour nous, c'est une action de solidarité. Même si j'ai continué de travailler pour maintenir mon entreprise, c'est un bon complément cette initiative", explique le restaurateur.

 

Un retour au travail pour redonner le moral aux équipes

En moyenne, 6 000 personnes fréquentent l'hypermarché tous les jours, c'est la plus grosse fréquentation dans le département.
Pour les restaurateurs comme Frédéric Ducrezet, c'est un complément financier, mais pas seulement "Ca nous a permis de mettre de manière un peu plus permanente les équipes cuisine au travail, elles attendaient ça depuis près de 4 mois. Ca leur redonne le moral. Si les gens ne travaillent pas, ils peuvent finir par se détourner de ce métier".
Une initiative qui vient de Bretagne et dont s'est inspiré le directeur de l'hypermarché. "Dans la situation actuelle, il me paraissait normal de faire acte de solidarité, ça s'impose dans la période à laquelle est confrontée les restaurateurs. Leur permettre de bénéficier de notre fréquentation, c'est une aubaine pour eux", explique Jean-Paul Oger.

Une initiative qui pourrait être proposée dès le lundi


Pour les clients, aussi, c'est une bonne nouvelle. "Ca me manque énormément d'aller au restaurant. On avait l'habitude d'y aller une fois par mois alors quand j'ai vu qu'ils proposaient des plats, j'ai dit enfin, on va pouvoir retrouver nos restaurants", évoque une cliente enchantée par l'initiative. "Même si on est à la maison pour manger, on est contents d'avoir accès à une autre gastronomie. Ca va permettre l'accès à d'autres personnes, ça va élargir la gamme", ajoute une autre.

Le résultat plaît. À partir du jeudi 4 mars, trois restaurants viendront s'installer. Actuellement, les plats sont proposés du jeudi au samedi. Le directeur espère allonger la demande toute la semaine pour que tout le monde puisse en profiter. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alimentation société solidarité covid-19 santé