Pour assurer leurs revenus, de plus en plus d'agriculteurs optent pour la vente directe. A Désertines, près de Montluçon, un éleveur pousse la logique jusqu'au bout ; il a ouvert un restaurant au sein de son exploitation... Du pré à l'assiette, il maîtrise toutes les étapes de sa production.

Quand Hervé Chemel travaille dans sa ferme de Désertines, près de Montluçon dans l'Allier, sa fille, Ludivine, sert les clients dans leur restaurant. Une famille d’agriculteurs, éleveurs de porcs et de canards, qui a poussé jusqu’au bout le concept du producteur aux consommateurs.

Dans les assiettes ; les andouillettes produites à la ferme, du rôti de porcs élevés dans l’exploitation familiale,… « à 90%, tout est local », explique Ludivine Chemel, « tout vient de notre ferme ou des fermes avoisinantes »

Dans cette exploitation, les agriculteurs maîtrisent la filière de A à Z. Hervé Chemel, agriculteur, mais aussi passionné de cuisine en est fier : « on sait ce que l’on donne à manger aux animaux, on sait comment on découpe la viande, comment on trie les morceaux,… On sait ce qu’on va mettre dans l’assiette ! ».

Un suivi qui séduit les clients du restaurant, ouvert depuis le mois de septembre. Ils apprécient de savoir d’où viennent les aliments. «On connait et puis c’est naturel, ça vient du terroir ! », se réjouit un habitué.

Pour Hervé Chemel, c’est aussi un choix stratégique qui lui permet de bien vivre de son métier… un privilège dans ce secteur…
 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité