• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Dans l’Allier, à la Toussaint une association fleurit les tombes des indigents

Chaque année ils fleurissent les tombes des indigents, les morts oubliés. / © S. Vinot - France 3 Auvergne
Chaque année ils fleurissent les tombes des indigents, les morts oubliés. / © S. Vinot - France 3 Auvergne

A Moulins et à Yzeure dans l’Allier, chaque année à la Toussaint les membres de l’association "Aide aux Bakas" vient fleurir les tombes des indigents pour qu’on ne les oublie pas après leur mort.
 

Par Cyrille Genet

Dans ce cimetière de Moulins dans l’Allier, le carré des indigents regroupe toutes les personnes qui n’avaient pas les moyens d’acheter une sépulture ou dont personne ne s’est occupé lors de leurs obsèques. Des morts abandonnés, ce qui a choqué Virginie Jublot, la présidente de l’association "Aide aux Bakas" : "Il y avait plus de monde dans le cimetière que dans le carré des indigents, ça m’a interpellée, je suis venue, j’ai fait le tour. J’ai compris que c’était des personnes abandonnées".

Depuis 5 ans l’association fleurit 4 cimetières dans l’Allier. Les tombes des indigents resteront sans aucune autre visite : "Il y avait dans l’Allier beaucoup d’enfants de l’Assistance Publique de Paris qui venaient ici et qui n’avaient pas de famille, complètement abandonnés, nés sous X. Le jour du décès on les enterrait là où on en avait la possibilité" dit Bernard Euzet, conseiller municipal d'Yzeure (Allier).

Trop de solitude, trop de pauvreté que cette association veut combattre même après la mort.
 
Dans l’Allier, le fleurissement des tombes des indigents
Chaque année depuis 5 ans une association de l’Allier dépose des fleurs sur les tombes des indigents pour qu’on ne les oublie pas. Intervenants : Virginie Jublot, présidente de l’association « Aide aux Bakas » ; Bernard Euzet, conseiller municipal d’Yzeure. - Reportage : P. Felix, S. Vinot. Montage : D. Robert

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus