Comment le carnaval de Moulins a retrouvé ses chars

Moulins organise dimanche 7 avril son traditionnel carnaval, avec un défilé de 16 chars décorés par les associations de la ville. Des chars, présents dès les premières éditions du carnaval, mais qui avaient peu à peu disparu. Depuis une dizaine d'années, ils ont fait leur réapparition sous l'impulsion d'une association, gérée par les plus jeunes.

Ils participent au renouveau du carnaval de Moulins : Romane, Brandon, Mahé ou Valentin. Ils y consacrent presque tout leur temps libre, surtout pour la fabrication des fleurs en papier crépon confiée à Romane Villatte, bénévole de l’association Mouv’03. Elle est bien rodée : "Ça prend beaucoup de temps, ça nous occupe. Pour faire une fleur, on prend un carré de papier, on le plie en triangle deux fois, puis on vient prendre le coin et on le remonte." 

Mahé Bugnon, lui aussi bénévole, salue les petites mains qui leur viennent en aide : "Parfois, on est en partenariat avec des maisons de retraite qui nous font des fleurs pour nous avancer sur le travail. Ça nous aide bien car dans l’association, nous ne sommes pas tous disponibles en même temps."

Des chars passant de ville en ville

Les chars sont achetés, vendus ou échangés partout en France. Les fonds proviennent d’une subvention de la ville et de manifestations organisées tout au long de l’année. Valentin Turle, responsable communication de l'association Mouv'03 : "Par exemple, on a un char qui était à Ygrande en 2016, il a été jusqu’à Besson, il a traversé tout l’Allier et on l’a retrouvé cette année. Le président de l’association m’a envoyé un message pour me dire que c’étaient eux qui l’avaient fabriqué en 2016."

Un renouveau du carnaval

Cette année, il y aura 15 nouveaux chars, 15 décors pris en charge comme c’est la coutume par les associations locales qui le souhaitent. Pascal Jonard, bénévole de l’association Albert Bonneau, se souvient : "Moi j’ai connu ça quand j’étais tout petit. Il y avait des carnavals phénoménaux, c’est très bien de remettre ça en route. Par exemple, ce soir, il y a une soirée dansante déguisée. Ça permet de se retrouver entre associations, de tous s’amuser et de  faire la fête." Une fête qui existe depuis 1919. Les chars décorés, eux, avaient disparus du carnaval au fil du temps mais la tradition a repris il y a une dizaine d’années.