Découvrez la Via Allier :  un nouveau tronçon vient d'ouvrir pour parcourir l’Allier à vélo avant...la Méditerranée

La Via Allier est une véloroute qui suit le trajet de la rivière Allier en Auvergne. Elle offre un parcours sécurisé et apaisant aux amateurs de nature et de vélo. De nouveaux kilomètres à Moulins ont été ouverts à la circulation. Petite bouffée d'air pur.

A peine ouvert, c’est déjà l’un des endroits les plus fréquentés de l’agglomération moulinoise. La Via Allier est une voie entièrement dédiée aux cyclistes. Elle a pour objectif de suivre tout le cours de cette rivière de Nevers dans la Nièvre jusqu’en Haute-Loire où elle prend sa source. 455 km de routes aménagées au milieu des paysages majestueux de l’Auvergne sauvage.

Peu à peu, les tronçons se finalisent. Et voici donc 9 km entre Avermes au nord de Moulins et Bressolles au sud qui ont été livrés pour le plus grand plaisir des cyclistes et des promeneurs. « On pourra avoir des gens du nord de la France ou de l’étranger qui vont passer par ici ; donc, c’est très bien pour l’économie locale », se réjouit Christophe Valette, un cycliste amateur. « On est quand même en pleine nature, on est au bord de l’Allier, on est dans les bois, il y a des friches partout. Cela fait plaisir car on écoute les petits oiseaux depuis ce matin. »

Les aménagements ont été réalisés par Moulins communauté et cofinancés par l’Union européenne, la région Auvergne-Rhône-Alpes et le département de l’Allier. Un investissement de près de deux millions d’euros. « C’est un élément majeur pour l’attractivité de notre territoire », souligne Pierre-André Périssol, le maire de Moulins et le président de la communauté d'agglomération. « Nous avons dans le Bourbonnais un patrimoine magnifique dont le patrimoine naturel et c’est un merveilleux moyen de passer un bon moment tout en découvrant cette nature et la rivière Allier qui est exceptionnelle. »

 L’Allier, l’une des dernières rivières sauvages de France, peuplée de saumons et de castors. Le chemin suit ses rives et traverse le cours d’eau au cœur de la ville de Moulins en empruntant le mythique pont Règemortes du XVIIIe siècle. La Via Allier se fond ensuite avec le chemin des castors, un parcours de randonnée très familial qui offre des vues apaisantes sur les méandres de la rivière.

Aujourd’hui, le trajet s’arrête à Bressolles. Mais les collectivités sont déjà en réflexion pour que les aménagements se poursuivent jusqu’à Vichy. Un jour, la Via Allier sera même connectée à la vélo-route 70 qui mène jusqu’en Méditerranée.

D’autres connections plus locales sont aussi dans les cartons, comme celle qui reliera Moulins à Montluçon ou encore Moulins à Souvigny et sa majestueuse prieurale. Cette dernière piste cyclable devrait voir le jour d’ici 4 ans à la place de l’ancienne voie ferrée.