Pierre-André Périssol, maire de Moulins, soupçonné de prise illégale d'intérêts

Le média Médiacités a révélé lundi 15 mai que l'actuel maire de Moulins et président de la communauté d'agglomération Pierre-André Périssol était soupçonné de prise illégale d'intérêts. Une enquête a été ouverte par le procureur de la république de Cusset.

C'est un lanceur d'alerte anonyme qui est à l'origine du signalement, envoyé directement au groupe local de l'Allier Anticor : Médiacités a révélé lundi 15 mai que le maire (LR) de Moulins Pierre-André Périssol était soupçonné de prise illégale d'intérêts. L'association de lutte anticorruption a tenté de déceler le vrai du faux pendant près d'un an. Isabelle Filatov, membre d’Anticor, explique : « Des documents me sont parvenus qui indiquaient une possible prise illégale d’intérêt de la part de M. Périssol dans la décision de fusionner des offices HLM pour aboutir à une société privée dans laquelle il aurait des conflits d'intérêts ».

Une société rattachée au groupe Arcade

L'affaire remonte à la loi Elan, qui incitait au regroupement des organismes HLM d'ici 2021. Dès 2018, une des solutions mise en avant en conseil communautaire était de regrouper les bailleurs de Moulins et Commentry au sein d'une structure : Evoléa, une société qui dépend du groupe Arcade. Guy Chambefort, ancien maire (PS) d’Yzeure, affirme : « Ce qui a paru étonnant, c’est qu’on ne profite pas de l’occasion pour regrouper tous les organismes publics du département de l’Allier, car l’Allier est un petit département. On aurait eu un organisme que l’on réclamait depuis longtemps, plus puissant, qui aurait pu mettre en place une politique du logement dans le département de l'Allier."

durée de la vidéo : 00h02mn13s
Le média médiacités a lundi 15 mai que l'actuel maire et président de la communauté d'agglomération de Moulins Pierre André Périssol est soupçonné de prise illégale d'intérêts. Une enquête a été ouverte par le parquet de Cusset. ©A. Albert / J. Boscq / A. Cretin / France 3 Auvergne

"Il était toujours affirmatif sur le fait qu’il n’avait pas de responsabilités actuelles dans ce groupe"

L'article de nos confrères révèle les liens étroits de Pierre-André Périssol avec le groupe Arcade. Une situation que le président de Moulins Communauté aurait assumé très tardivement. Stéfan Lunte, élu de l’opposition, indique : « Le problème vient du fait que Pierre-André Périssol, qui était président de Moulins Communauté, ne nous a pas bien communiqué son implication dans ce groupe. Il était question, en conseil, qu’il avait un rôle historique dans le groupe Arcade mais il était toujours affirmatif sur le fait qu’il n’avait pas de responsabilités actuelles dans ce groupe. » Contacté, Pierre-André Périssol n'a pas souhaité répondre à nos sollicitations concernant cette affaire. Une enquête a été ouverte depuis 2021 par le parquet de Cusset.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité