Pneus neige obligatoires : dans l’Allier, ces communes concernées par la Loi Montagne

Publié le
Écrit par Catherine Lopes
A compter du 1er novembre, pour circuler dans la Montagne bourbonnaise dans l'Allier, il faudra prévoir des équipements spéciaux pour la saison hivernale.
A compter du 1er novembre, pour circuler dans la Montagne bourbonnaise dans l'Allier, il faudra prévoir des équipements spéciaux pour la saison hivernale. © DOMINIQUE ANDRE / PHOTOBIM / MAXPPP

Dès le 1er novembre, les automobilistes de 8 communes de la Montagne bourbonnaise dans l’Allier devront être équipés de pneus hiver, 4 saisons, de chaînes ou de chaussettes à neige. Cette mesure vise à assurer une meilleure sécurité des usagers et à fluidifier le trafic.

La préfecture de l’Allier a annoncé sa décision mercredi 29 septembre : à compter du 1er novembre, et pour toute la saison hivernale, les automobilistes empruntant une route de la Montagne bourbonnaise devront munir leur véhicule d'un équipement adéquat. Huit communes sont concernées : Châtel‑Montagne, Ferrières-sur-Sichon, La Chabanne, La Guillermie, Laprugne, Lavoine, Saint-Clément et Saint-Nicolas-des-Biefs. C'est également le cas dans les départements du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. L’Allier fait ainsi partie des 48 départements où la Loi Montagne II s’applique.  Ainsi, à partir du 1er novembre 2021, chaque année, en période hivernale (s’étendant du 1er novembre au 31 mars), il sera obligatoire d’équiper son véhicule de pneus hiver ou de détenir des chaînes ou chaussettes à neige, dans la Montagne bourbonnaise.

Une nouvelle obligation 

Tous les véhicules légers et utilitaires, les camping-cars, les poids-lourds et les autocars devront se plier à cette nouvelle obligation. Cette dernière s'applique aux riverains, évidemment, mais aussi aux personnes qui ne sont que de passage. Selon le décret du 16 octobre 2020, dès cet hiver, les véhicules légers, utilitaires et les camping-cars devront donc disposer de l’un des équipements suivants, s'ils circulent sur les routes concernées par la loi Montagne II :

  • des chaînes à neige métalliques ou textiles permettant d'équiper au moins deux roues motrices
  • quatre pneus hiver ou 4 saisons (homologués 3PMSF) sur les 4 roues, comportant le logo suivant :

     

Le cas des pneus neige

Jusqu’au 1er novembre 2024, les pneus neige uniquement marqués "M+S" seront tolérés. 

 

 

 

 


Les pneus 4 saisons (4S, All Weather, All Season ) n’ont pas de définition réglementaire : pour être considérés comme pneus hiver, il faut qu’ils soient estampillés « 3PMSF », ou au minimum par l’un des sigles suivants “M+S”, “M.S” ou “M&S” pour la période transitoire des 3 premières années d’application de la nouvelle réglementation.

A partir du 1er novembre 2024, seuls les pneumatiques 3PMSF seront admis en équivalence aux chaînes. L’achat et l’utilisation d’autres « pneus neige » resteront possibles, mais les usagers devront dans ce cas, détenir en plus, des chaînes pour circuler du 1er novembre au 31 mars dans les zones concernées par la mesure.

Des exceptions

A noter que l'obligation ne s'applique pas aux véhicules équipés de pneus à clous, même si les obligations d’équipement durant la période hivernale concernent la quasi-totalité des véhicules en circulation : «  Les autocars, autobus et poids lourds sans remorque ni semi-remorque seront également soumis à ces obligations avec le choix entre les chaînes ou les pneus hiver. Les poids lourds avec remorque ou semi-remorque devront quant à eux détenir des chaînes à neige permettant d'équiper au moins deux roues motrices, même s'ils sont équipés de pneus hiver », indique le site du gouvernement.

Toutefois, ces dispositions ne sont pas applicables :

  • aux véhicules portant des dispositifs antidérapants inamovibles définis par arrêté du ministre chargé des transports ;
  • aux véhicules de catégorie L (cyclomoteurs, motocycles, tricycles et quadricycles à moteur) ainsi qu’aux remorques (catégories O).

Une signalisation adaptée

Une nouvelle signalisation indiquera aux usagers de la route l’entrée dans une zone où les obligations d’équipements s’appliquent. Un panonceau précisera la période hivernale, afin de rappeler aux usagers que ces obligations ne s’appliquent que du 1er novembre au 31 mars. Au 1er novembre, les conducteurs qui circuleront dans les zones concernées sans équipement risqueront 135 euros d’amende et une immobilisation du véhicule.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.