Quand la meilleure cantinière de France se met à table

Publié le
Écrit par S.B avec Véronique Buson
Elue meilleure cantinière de France, Evelyne Debourg cuisine chaque jour pour les enfants d'Ebreuil (Allier) depuis 25 ans.
Elue meilleure cantinière de France, Evelyne Debourg cuisine chaque jour pour les enfants d'Ebreuil (Allier) depuis 25 ans. © V.BUSON/FTV

Elue meilleure cantinière de France en 2006, Evelyne Debourg fait le bonheur des enfants d'Ebreuil (Allier) depuis 25 ans, à tel point que ses recettes ont été publiées. Elle est l'auteure de 4 livres. Ce jour-là, au menu pour les enfants, le cake de courgettes au chocolat.

A l’école d’Ebreuil dans l’Allier, ce mercredi 20 octobre, ce sont les enfants qui cuisinent. Au menu, un gâteau magique qui va permettre de manger des légumes sans s'en rendre compte : des œufs, du chocolat noir, de la farine et des courgettes…  Le cake de courgettes au chocolat est l'une des nombreuses recettes d'Evelyne Debourg, la cantinière. Depuis 25 ans elle prépare les repas à la cantine pour une centaine d'enfants. Des sucettes d'ananas à la crème de maïs avec du popcorn en passant par le velouté d'orties, de quoi épanouir les papilles. « C’est déjà pour les éduquer au goût. Nous, on a la chance de passer 8 ans avec eux, de la maternelle au CM2. Etape par étape, on les voit évoluer, on voit les dents qui tombent, les enfants qui grandissent. Ils commencent à moins vouloir manger, moins goûter mais pendant 8 ans, on sait que la mémoire gustative enregistre tout. A un moment donné ils vont décrocher mais, adultes, ils vont se rappeler et ils auront envie de manger ce qu’ils ont mangé à la cantine ou dans l’atelier de cuisine. Ça peut leur apporter une envie de cuisiner et de bien manger. Ça permet d’essayer d’aider les familles au mieux », se félicite la cantinière.

Meilleure cantinière de France

Ses recettes font mouche, au point d’être élue Meilleure cantinière de France en 2006 : « Je me suis vu pousser des ailes dans le dos, ce jour-là. Je ne m’attendais pas à ça. J’ai reçu le prix des Talents du goût. Le ministre de la fonction publique de l’époque m’a remis le trophée et il avait une surprise dans sa poche, une médaille de la fonction publique. Alors ça, ça m’a fait plaisir, de voir qu’on pouvait être récompensé du travail qu’on fait pour les autres. » Sur sa page Facebook, qu’elle alimente chaque jour, elle montre ses recettes et ses produits, un bon moyen de rassurer les parents :

Nohan, Manon, Eléa et Robin ont  la chance de pouvoir  profiter chaque jour à la cantine des bons petits plats frais d'Evelyne avec des produits triés sur le volet : « On essaie de leur faire aimer les légumes. Hier, ils avaient des carottes et du panais, il suffit d’acheter de la qualité. Hier, nous avions des carottes de Gascogne. J’en prends de petites quantités puisqu’on leur donne en petite quantité. Ils avaient du panais, on le coupe différemment, en rondelle par exemple. Ça ne fait pas la même chose en bouche. Ils ont envie de goûter, même s’ils n’aiment pas trop, ce qui est intéressant c’est qu’ils goûtent quand même », explique Evelyne Debourg.

Le goût de transmettre 

Les enfants repartiront également aujourd'hui avec ses livres de recette à consommer sans modération en famille : « Le conseil que je donne aux parents c’est de se mettre autour de la table, dans la cuisine, avec leurs enfants. Souvent je dis « Laissez les ordinateurs, les tablettes, les téléphones, et prenez du plaisir avec vos enfants, éduquez-les, transmettez ce que vous avez appris étant jeunes. » Automatiquement, vous allez avoir des éclats de souvenirs qui vont revenir quand vous ferez un atelier avec vos enfants et vous allez vous rappeler de ce que faisait votre grand-mère, grand-tante, maman, papa… Vous voudrez faire goûter à vos enfants ce que vous avez mangé étant jeunes. Avoir un potager c’est primordial. Même si vous êtes en appartement, mettez une jardinière dehors et laissez vos enfants planter des graines. Après, ça fait des fruits ou des légumes de toutes les couleurs et ça, c’est magique. »

Une affaire de famille 

Dans ce petit village de 1 260 habitants, tout le monde a pu profiter des talents culinaires d’Evelyne Debourg : « On a eu les parents à la cantine, maintenant on a les enfants. On a les grands frères, puis les petites sœurs. On a beaucoup de familles qui sont venues s’installer à Ebreuil aussi ». Pour elle, la cuisine est une affaire de famille : « Ma grand-mère cuisinait dans les châteaux dès son plus jeune âge. Ma maman était restauratrice, elle avait sa propre auberge dans le Jura. Il y a moi puis mon fils, Nicolas, qui a fait l’école hôtelière et qui est cuisinier aussi, aujourd’hui caviste et qui fait des repas dégustation. J’avais 3 ans, je commençais déjà à jouer dans mon assiette. J’aimais bien écraser, avec ma sardine je mettais du beurre, du citron et je garnissais un avocat ou du pain, je faisais ma petite tambouille. J’ai commencé comme ça, très jeune »

Déjà 4 livres

Elle a déjà édité 4 livres de recettes, pour transmettre son savoir aux parents et aux enfants : « C’est pour la famille. La transmission c’est très important. Moi, on ne m’a pas appris alors je me suis dit qu’il fallait vraiment que ça se passe autrement. J’ai appris à mes enfants puis à travers mes livres. Ma phrase culte c’est « Avoir un savoir-faire et le faire savoir ». Tout ce que l’on a appris, c’est notre devoir de le transmettre. » Mais la meilleure cantinière de France ne compte pas s’arrêter là : « J’aimerais monter une école de cantiniers et de cantinières avec un diplôme. Leur donner un diplôme, ça les sécurise et ils se sentent fiers d’être cantiniers. » Le dernier livre de recette d'Evelyne Debourg sortira le 28 octobre prochain : " Les recettes magiques de Pétronilles" aux éditions M+. Pour patienter, voici une recette de la cantinière :

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.