Incendie de l’école de Molles (Allier) : la piste criminelle privilégiée

Samedi 9 janvier, dans la soirée, un incendie s’est déclaré dans l’école primaire de Molles, près de Vichy, dans l’Allier. L’école a été ravagée par les flammes. Les enquêteurs privilégient la piste criminelle.

Un incendie s'est déclaré dans la soirée du samedi 9 janvier à Molles dans l'Allier
Un incendie s'est déclaré dans la soirée du samedi 9 janvier à Molles dans l'Allier © Olivier Martinet / FTV

Samedi 9 janvier, l’école primaire de Molles, près de Vichy, dans l’Allier a été ravagée par un incendie. Le sinistre s’était déclaré dans la soirée et avait nécessité l’intervention d’une trentaine de sapeurs-pompiers de l’Allier. Une enquête avait alors été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes de l’incendie. Trois jours après le sinistre, le procureur de la République de Cusset, Eric Neveu explique : « L’enquête suit son cours sous la qualification de destruction par moyen incendiaire. On est sur un incendie d’origine criminelle ».

 Cette piste criminelle ne me surprend pas

C’est la brigade de recherches de Vichy et la brigade du Mayet-de-Montagne qui sont en charge de l’enquête. « Cette piste criminelle ne me surprend pas du tout. Je suis un des premiers à être arrivé sur les lieux après l’alerte. Il me paraissait peu probable qu’une poubelle ou qu’un coffre à jouets dans le préau s’enflamme, tout seul, en pleine nuit, avec une température négative » confie Christophe Dumont, maire (SE) de Molles.

Deux salles mises à disposition

Il poursuit : « Les gendarmes ont fait les prélèvements et ont fini leur enquête de terrain hier. Ils m’ont informé, comme je le pressentais, que ce n’était pas un incendie accidentel. Par un regroupement de témoignages, j’espère qu’ils arriveront à trouver le ou les responsables ». L’école accueille habituellement 31 enfants. Les élèves de moyenne section et de CM2 vont devoir finir leur année scolaire dans la salle polyvalente et dans la salle socio-culturelle du village. Christophe Dumont, maire de Molles, indique : « Dès le dimanche matin, vu l’ampleur des dégâts, on a compris que l’école ne serait pas utilisable pendant un certain temps. On s’est organisés avec les enseignants, le personnel communal, les membres du conseil municipal et des bénévoles. On a réorganisé l’accueil des enfants dès le lundi matin dans des salles communales. Le retour à l’école s’est fait normalement. Une cellule psychologique a été mise en place afin de rassurer les enfants et les enseignants. On a aussi des démarches classiques d’assurance ».

Des travaux prévus

Le maire conclut : « Cet établissement, à la rentrée 2021-2022, devait accueillir les petits dès 3 ans. On devait réorganiser l’école, notamment en envisageant une construction annexe. J’ai sollicité la préfecture pour des financements complémentaires car au-delà de l’assurance qui va rembourser le bâtiment en l’état, il y a peut-être une opportunité de réaménager les lieux et éventuellement de faire une petite extension qui aurait été nécessaire ». Joël Giraud, secrétaire d’état à la ruralité, a indiqué dans un tweet : « Dès connaissance par le maire du montant indicatif du projet, et après visite des assurances, nous réserverons la somme sur la dotation DETR 2021 (Dotation d'équipement des territoires ruraux. NDLR) et/ou DSIL (Dotation de soutien à l'investissement local. NDLR) afin d'obtenir le financement le plus adapté à cette situation exceptionnelle. Merci à la préfète de l’Allier pour sa réactivité ». Cela signifie que les demandes du maire de Molles seront traitées en priorité, selon la préfecture de l’Allier.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers éducation société