Un plan thermal de 20 millions d'euros : Vichy, Châtel-Guyon et Chaudes-Aigues concernées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Virginie Cooke

Le thermalisme est une priorité de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui débloque 20 millions pour devenir la première destination thermale de France. En Auvergne, 3 stations sont concernées : Vichy, Châtel-Guyon et Chaudes-Aigues. 

Dès cet été, le plan thermal du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes va entrer en action : 20 millions d’euros vont permettre de rénover et développer les structures existantes. L’objectif : devenir la première destination thermale de France. Ce plan devrait ainsi permettre de développer l’économie de la région, 2000 emplois pourraient être créés. En Auvergne, 3 dossiers ont été retenus pour le moment, ceux de Vichy (03), Châtel-Guyon (63) et Chaudes-Aigues (15). 

Ce plan thermal est une opportunité pour les stations thermales de la région. C’est le cas de Chaudes-Aigues dans le Cantal. Cette station, connue pour ses sources depuis la période romaine va passer du statut de station thermale à station thermale de pleine santé.

« Ca change la philosophie, jusqu’à présent nous avions deux domaines de prédilection, la santé d’une part avec les cures thermales classiques et le bien-être avec le spa et le thermo-ludisme. La station thermale de pleine santé, c’est avant tout une station de prévention. Nous sommes dans la médecine des 4 p, la prévention santé. C’est là-dessus que nous allons travailler grâce au développement du plan thermal », explique Jean-Marc Dolon, directeur des thermes de Chaudes-Aigues.

A Chaudes-Aigues, les cabines de soin, les bassins thermo-ludiques vont être les premiers à être rénovés. Grâce au financement public, les 3  stations privées auvergnates vont pouvoir se rendre plus attractives et drainer de nouveaux visiteurs. Les stations  espèrent doubler leur fréquentation en moins de 10 ans et développer l’emploi.

« On a une clientèle qui vient beaucoup de l’extérieur mais on veut accentuer ce courant. Les améliorations que l’on va mettre en place vont bénéficier à tout Chaudes-Aigues, et à la région autour, voir même jusqu’à Saint-Flour », estime Didier Achalme, le président de la Société Mixte des thermes.


Chaudes-Aigues, Vichy et Chatel-Guyon sont les premières stations à bénéficier des fonds du plan thermal dès cet été. D’autres pourront seront concernées dans un second temps comme Le Mont-Dore, La Bourboule ou Royat. Enfin certaine stations sont exclues du plan thermal comme . Néris-les-bains ou Bourbon-l’Archambault.

durée de la vidéo: 02 min 09
20 millions d'euros pour le plan thermal : Vichy, Châtel-Guyon et Chaudes-Aigues concernées.