A l'Alpe d'Huez, descendre la piste noire de Sarenne en nocturne

La "Sarenne", c'est la piste noire la plus longue d'Europe. Déja tout un programme. En plus, la station de l'Alpe d'Huez propose cet hiver quelques descentes nocturnes encadrées. Un franc succès. Panorama exceptionnel et sensations à la clé.

La "Sarenne", c'est d'abord un panorama exceptionnel. Point de départ, le Pic Blanc, 3 330 mètres d'altitude. L'un des plus hauts sommets du massif des Grandes Rousses vous offre un coucher de soleil inoubliable. 

 

Un 360 à se faire péter les mirettes ! 






Les chanceux ont pris la toute dernière benne partant de l'Alpe d'Huez. La station est fermée. Seule Sarenne reste ouverte pour la cinquantaine de skieurs qui ont réservé cette descente mythique. Descendre la Sarenne, dans l'obscurité de surcroît, c'est la promesse d'un plaisir inconnu.


On se demande ce qui nous attend, c'est l'aventure...






16 kilomètres de descente, 1820 mètres de denivlé négatif, précédés et suivis par des monituers et pisteurs, une bonheur de glisse, le ballet des frontales, le silnce de la nuit, des fantômes, un songe...


C'est comme si on skiait dans le vide... c'est trop court ! 






Reportage Florine Ebbhah et Didier Albrand


Tous les mercredis, jusqu'au 22 avril, vous pouvez vous aussi vivre cette expérience réservée tout de même aux bons skieurs. 33 inscrits minimum, 50 maximum, et pour le prix de 73 euros, vin chaud, repas et navette compris.