Ancienne maire LR de Meylan, Marie-Christine Tardy sera jugée en février

Marie-Christine Tardy / © France 3 Alpes
Marie-Christine Tardy / © France 3 Alpes

Selon une information de France Bleu Isère, Marie-Christine Tardy devrait comparaître en justice en février prochain, deux et demi après la révélation de soupçons autour de l'ancienne maire LR de Meylan. 

Par Franck Grassaud

Le 24 juillet 2013, le procureur de la République de Grenoble demandait la mise en examen de la maire de Meylan pour corruption passive et prise illégale d'intérêts. Finalement, les juges d'instruction ne retenaient que la prise illégale d'intérêts. Depuis, plus rien.

En juillet dernier, le Parquet de Grenoble a demandé son renvoi en correctionnelle, tout comme son époux pour recel de prise illégale d'intérêts. On sait maintenant que le procès aura lieu le 9 février. 

Marie-Christine Tardy est soupçonnée d'avoir favorisé le subventionnement d'entreprises de construction qui devaient, en échange, faire travailler le cabinet d'architectes de son mari comme sous-traitant. Le "système" aurait fonctionné entre 2007 et 2012 sur trois programmes immobiliers dont certains privés mais comprenant quelques logements sociaux.

Marie-Christine Tardy et son mari nient les faits. La désormais conseillère municipale de Meylan affirme qu'elle ne pouvait favoriser son mari architecte car elle ne savait pas qu'il travaillait sur sa commune. L'époux tient la même ligne de défense, affirmant qu'il n'a jamais parlé de ses projets à sa femme.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus