Le département de l'Ardèche aura enfin un stand attitré au salon de l'agriculture en 2022

Depuis des décennies, l'Ardèche n'avait pas de stand pour représenter son département au salon de l'agriculture. Elle en aura un à l'édition 2022. La majorité départementale a changé de couleur politique et décide d'être plus présente à cet événement.

Châtaignes, Picodon, miel, huile d'olive... L'Ardèche sera encore plus visible au Salon International de l'Agriculture pour cette édition 2022. Le conseil départemental a décidé de financer un stand du 26 février au 6 mars prochain, porte de Versailles à Paris.

Depuis plusieurs décennies, le conseil général dont la majorité avait une tendance politique différente ne faisait plus le déplacement, Seuls les éleveurs et producteurs du département représentaient l'Ardèche

Des économies redirigées

Bien qu’il décrive le conseil départemental, à la limite de la faillite, Olivier Amrane, président du département a décidé de débourser près de 80 000 euros pour le stand en question. Une somme qui sera financée en grande partie par la collectivité départementale.

Il estime que depuis son arrivée il a réalisé des économies au niveau du nombre de ses collaborateurs ainsi que des frais de téléphonie, qui permettent de dépenser cette somme.

Une présence indispensable

L'Ardèche compte 3 745 exploitations agricoles selon l'Agreste.  

Cette présence à Paris permettra au département de mettre en avant l'agriculture ardéchoise, non seulement les produits et spécialités mais aussi le savoir -faire des chefs de cuisine.

Le conseil départemental compte aussi attirer des touristes parisiens.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité