• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Beaujolais nouveau : Les viticulteurs poussent leurs plus belles appellations

C'est Philippe Candeloro qui a procédé au perçage du premier tonneau de la nouvelle cuvée
C'est Philippe Candeloro qui a procédé au perçage du premier tonneau de la nouvelle cuvée

Beaujeu a célébré avec ferveur mercredi soir l'arrivée du Beaujolais nouveau en présence du champion olympique de patinage Philippe Candeloro. La fête des Sarmentelles est aussi l'occasion de célébrer tous les grands vins du Beaujolais qui font la richesse de son terroir.            

Par Philippe Bette

C'est une tradition célébrée dans le monde entier chaque troisième jeudi de novembre et elle a de nombreux adeptes. L'arrivée du Beaujolais nouveau sur les tables du monde entier est l'occasion de partager un bon moment entre amis. A Beaujeu, patrie du Beaujolais , la fête des Sarmentelles a été suivie par de nombreux touristes étrangers qui recherchent là un moment d'authenticité et d'exotisme. Ce vin jeune et abordable offre toujours de beaux moments de convivialité. Mais c'est surtout pour la profession l'opportunité de faire la promotion du terroir et de parler d'appellations plus rémunératrices.

Emmanuel Fellot, un jeune vigneron de Rivollet (Rhône) était l'invité du 12/13. Pour lui, cette cuvée est un excellent millesime, compte tenu des conditions climatiques. La profession s'oriente vers des vins d'artisans, plutôt biologiques avec une signature très personnelle. Des efforts ont été consentis pour recruter des commerciaux et permettre aux viticulteurs de se concentrer sur leur propre production.

Extrait du 12/13 de France 3 Rhône-Alpes du 15 novembre 2018 - Reportage de Jean Perrier, Christian Conxicoeur et Luc Perimony
 
        



 



      

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus