Infoclimat, un site météo collaboratif qui cartonne en période de canicule

Publié le Mis à jour le
Écrit par Virginie Cooke

En cette période de canicule, le site Infoclimat est très consulté. Il est géré par une association de passionnés qui envoient leurs observations météorologiques depuis les quatre coins de la France. Son responsable chapeaute ce réseau depuis Aurillac, dans le Cantal. 

Dès que le mercure s’affole, les audiences d’Infoclimat s’emballent. Ce site internet donne des prévisions météorologiques très précises en temps réel. Il est à la fois collaboratif et géré par une association. Son directeur, Laurent Garcelon, un passionné de météorologie amateur, chapeaute le site depuis Aurillac dans le Cantal.

Infoclimat s’appuie sur un réseau de 1000 observateurs bénévoles situés aux 4 coins de l’hexagone. Ils participent au site en envoyant par exemple des photographies ou bien en rapportant leurs observations du verglas, la neige, l’orage… Cela permet d’avoir des données très précises.


400 stations dans toute la France, 23 en Auvergne 



En plus de ces observations transmises par les  bénévoles, le site Infloclimat dispose de 400 stations météorologiques dans toute la France qui prennent des mesures  ( températures,  vitesse et orientation du vent, pression atmosphérique, pluviométrie…). En Auvergne, 23 stations sont installées sur les 4 départements, l’une d’entre elles se trouve à 1660 mètres dans le massif du Sancy.

Les stations du réseau appartiennent soit à l’association, soit aux passionnés eux-mêmes. « Les stations répondent toutes à des exigences de qualité et de précision. Nous avons un partenariat avec Météo France, nous leur transmettont  toutes nos données », explique Laurent Garcelon, le directeur d’Infoclimat.

200 000 visiteurs lors d'épisodes météorologiques exceptionnels 



Au départ, le site a été créé par une poignée de passionnés partis de rien. Laurent Garcelon est président de l’association depuis 3 ans mais il participe à cette aventure depuis le début. Ce cantalien est fasciné par la météo depuis son plus jeune âge : « c’est une passion depuis que je suis tout petit. Mes grands-parents étaient agriculteurs et ils disaient souvent des choses du type : « il faut se dépêcher de rentrer les foins, il va y avoir de l’orage demain. Ils se trompaient rarement, je trouvais qu’il y avait un côté mystérieux ».

Désormais, le site Infoclimat est visité en moyenne par 15 000 visiteurs par jour. Mais lors de périodes météorologiques exceptionnelles, comme en ce moment avec la canicule ou en hiver lorsqu’il neige, la fréquentation grimpe à plus de 200 000 visiteurs par jours. On peut suivre en temps réel des l’évolution des impacts de foudre par exemple et voir si un orage va traverser notre zone.  Un vrai succès pour cette association à but non lucratif.