Agriculteurs en colère : le baroud d'honneur des manifestants dans le Cantal

Le 1ᵉʳ février, le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé plusieurs mesures pour répondre à la colère des agriculteurs. Des mesures qui semblent satisfaire les exploitants agricoles, qui ont décidé de lever les différents barrages mis en place sur différents axes routiers de France. Mais certains agriculteurs du Cantal ont voulu faire passer un dernier message à l'État, s'il ne tenait pas ses engagements.

Si une grande partie des barrages ont été levés à la suite des annonces du Premier ministre Gabriel Attal, le 1ᵉʳ février, certains agriculteurs n’avaient pas dit leur dernier mot. Dans le Cantal, aux alentours de 20h, environ 80 agriculteurs ont bouché en deux points une portion de la RN 122. Il s’agit du contournement de Sansac, entre le rond-point de la Sablière/Aurillac jusqu’au pont du Laurent. Une soixantaine de tracteurs a déversé le contenu de leur benne sur la route : pneus, fumier, détritus…

Mettre en garde l'État 

Par cette action, les agriculteurs ont souhaité lancer un avertissement à l’État sur la tenue de ses engagements. S’il ne les tient pas… ils recommenceront. Pour que le message soit clair, ils ont affiché une banderole : "Ce n’est pas le bouquet final, si la poésie n’est pas respectée, on reviendra". Un message partagé par de nombreux agriculteurs.

Christophe Jardoux, président de la FDSEA de l’Allier, annonçait à France 3 Auvergne qu’il restait sur ses gardes. "Les propos du Premier ministre ont été très clairs et précis, dans les mots comme dans les objectifs. Mais on ne peut pas en dire autant du ministre de l’Agriculture, pour qui, dans les éléments de langages, ce n’est pas ce qui était prévu. Et le diable se cache dans les détails, donc on reste vigilants. Il faut qu’on prenne du repos, mais si ça ne convient pas, on reprendra".

Ce n’est pas la seule action qui a été mise en place dans la soirée du 1ᵉʳ février. Le tunnel du Lioran a été fermé pour cause de manifestation, dans les deux sens de circulation de la RN122

Les agents départementaux procèdent à la remise en état de la voirie pour permettre la circulation en toute sécurité.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité