Le Cantal, l’un des départements les plus sûrs de France

Le Cantal est l'un des départements les plus sûrs de France, les faits de délinquance sont plutôt faibles. Néanmoins les infractions routières sont en hausse en 2017. / © LOIC VENANCE / AFP
Le Cantal est l'un des départements les plus sûrs de France, les faits de délinquance sont plutôt faibles. Néanmoins les infractions routières sont en hausse en 2017. / © LOIC VENANCE / AFP

La préfecture du Cantal a publié le 13 février le bilan 2017 de la sécurité dans le département  qui reste l’un des plus sûrs de France. Le niveau de délinquance reste contenu, mis à part les infractions routières qui sont en hausse. 

Par Virginie Cooke

Le Cantal fait partie des départements les plus sûrs de France. Selon le bilan 2017 publié par la préfecture du Cantal, le niveau de délinquance reste contenu et les taux d’élucidation sont en hausse.

Ainsi en 2017, les atteintes aux biens ont diminué de 5,5% (passant de 2106 à 1990 faits) et les comportements portant atteinte à la tranquillité publique ont baissé de 4% (passant de 973 à 934 faits).

Néanmoins, les escroqueries et les infractions économiques et financières sont en forte hausse : elles augmentent de 18,41 %, passant de 668 à 791 faits.

Pour de nombreuses infractions, les taux d’élucidations sont en hausse. C’est par exemple le cas pour les atteintes volontaires à l’intégrité physique (+10,69%), les escroqueries et infractions économiques et financières (+60,19%) ou les atteintes aux biens ( +10,42%).

2017, une année noire pour les accidents de la route



En 2017, les accidents de la route sont en forte hausse dans le Cantal. Il s’agit de l’année la plus défavorable depuis 10 ans en nombre d’accidents et de blessés dans le département.

Il y a eu 130 accidents de la route, ce qui représente une hausse de 41% par rapport à l’année 2016.  Les accidents de deux-roues aussi sont concernés (+ 68%) ainsi que ceux impliquant des piétons qui ont doublé en 2017. Les victimes sont en majorité des personnes âgées. 

 20162017Évolution
Accidents92130+41% 
Tués1112+9%
Blessés124155+25%


Selon la préfecture, il y aurait « un relâchement du comportement de l’ensemble des conducteurs, notamment sur la vitesse » qui expliquerait cette très forte augmentation .  Une vitesse excessive ou inadaptée, le non-respect des priorités et l’alcool demeurent les principaux facteurs  d’accidents.

Evolution du nombre d'accidents de la route dans le Cantal depuis 10 ans / © Préfecture du Cantal
Evolution du nombre d'accidents de la route dans le Cantal depuis 10 ans / © Préfecture du Cantal


Des excès de vitesse en hausse



La délinquance routière est globalement en hausse : les excès de vitesse sont en augmentation (+33% enregistrés par les radars fixes et +16% lors des contrôles par les forces de l’ordre).

Les infractions liées à l’alcoolémie, elles, sont en légère baisse (0,08% contre 0,09% en 2016).

Sur le même sujet

Affaire Romand à Prévessin-Moëns

Les + Lus