"La pluie fait des heureux" : bienvenue dans cette entreprise où l'on se réjouit du mauvais temps

Si le retour du soleil est attendu impatiemment par de nombreux Auvergnats, la météo pluvieuse fait le bonheur d'une entreprise familiale du Cantal : la Maison Piganiol. Cette célèbre manufacture fabrique des parapluies haut de gamme, grâce à un savoir-faire artisanal qu'elle entretient depuis cinq générations.

Quand il fait moche dehors, il y en a au moins un qui est très heureux... C'est Matthieu Piganiol, le directeur de la Maison Piganiol, célèbre fabrique de parapluies à Aurillac dans le Cantal. "Je suis le plus heureux des hommes. Dès qu'il pleut, on vend beaucoup plus de Piganiol. Nous avons atteint en 10 mois, les objectifs que nous nous étions fixés pour 12 mois. La pluie fait des heureux !", lance-t-il, en déployant son parapluie rouge vif sous les gouttes de pluie.

durée de la vidéo : 00h01mn53s
Le soleil est de retour Et bien, dans le Cantal, la météo fait le bonheur d'une entreprise familiale, la Maison Piganiol. Depuis 5 générations, elle fabrique des parapluies haut de gamme, grâce à un savoir-faire artisanal. Intervenants : Matthieu Piganiol, directeur de la Maison Piganiol / Véronique Malvezin, carcassière / Céline Mazet,styliste ©L. Théodore / L. Ribes / M. Canuto
 

Un savoir-faire transmis depuis 1884

Depuis 1884 et cinq générations, cette manufacture française fabrique des parapluies haut de gamme de manière traditionnelle. Chaque métier est essentiel à la chaîne de production et exige des gestes précis pour concevoir des modèles aux finitions parfaites. Véronique, par exemple, est carcassière. Un savoir-faire que seulement cinq personnes détiennent en France. "J'assemble toutes les baleines sur la noix. Le coulant permet de faire glisser l'armature du parapluie sur le mat", commente-t-elle. 

L'atelier emploie 15 personnes qui fabriquent près de 50 000 unités par an. Le Parapluie de Berger et le modèle L'Aurillac sont les plus emblématiques de la maison.

Pour fabriquer un parapluie, il y a entre 20 et 25 étapes, en fonction des finitions. Au niveau du temps, c'est entre 45 minutes et 2 h 30. Il y a des records... Pour l'industrie du luxe on peut mettre une journée pour en faire deux, parce qu'ils sont très spécifiques.

Matthieu Piganiol

Directeur de la Maison Piganiol

Un parapluie à toutes les saisons

Dans la boutique de l'usine, les classiques côtoient la fantaisie des motifs colorés imaginés par Céline Mazet, la styliste de la maison. "On renouvelle les collections tous les six mois. On a deux collections par an : automne-hiver et printemps-été, comme dans le prêt-à-porter. Donc si vous voulez assortir votre parapluie avec votre petit blazer d'automne ou votre manteau d'hiver, c'est possible." De quoi égayer une journée sous la pluie !

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité