Prix de l’électricité : la station de ski du Lioran (Cantal) appelle à l’aide

Le président du conseil départemental du Cantal tire la sonnette d'alarme. Le coût de l'électricité fournie à la station de ski du Lioran a été multiplié par 8,5 l'hiver dernier. La facture a bondi de plus de 400 000€. Bruno Faure a demandé l'aide du ministre de l’Economie, pour que la station puisse renégocier son contrat avec EDF. La situation serait "particulièrement préoccupante".

La station de ski du Lioran (Cantal) serait-elle en danger ? A quelques semaines de sa réouverture hivernale, un courrier au ministre de l'Economie et des Finances, alerte sur la situation périlleuse du plus grand domaine skiable du Massif Central. “Malgré les efforts engagés par la Saem Lioran et de l’ensemble des collectivités qui sont entrées au capital de la société, malgré la volonté d’investir massivement pour avoir un matériel plus performant, malgré les recapitalisations, malgré notre volonté d’anticiper le réchauffement climatique, notre station va au-devant de grandes difficultés. Pour toutes ces raisons, je vous sollicite afin de permettre la résiliation sans indemnité des contrats passés au-delà d’un prix de référence raisonnable de 200 euros le MWh“.

L’équilibre de la station est complètement remis en cause.

Bruno Faure, président du conseil départemental du Cantal

Le Président du Conseil Départemental du Cantal Bruno Faure (LR) y décrit un moment critique, dû à la flambée du prix de l'électricité. Le MWh serait passé de 40 à 340€. Les collectivités ne peuvent plus suivre. « D'habitude on consommait à peu près 300 000 euros d’électricité. Avec les nouveaux tarifs, on passe à 1,1 million. On imagine bien que l’équilibre de la station est complètement remis en cause. Soit on augmente les tarifs de manière exorbitante, soit on demande à l’Etat s’il est possible de revoir les tarifs avec EDF", explique Bruno Faure. Cet écart de près de 800 000 euros est ramené à 400 000 euros après déduction des aides. 

durée de la vidéo : 00h01mn45s
Le président du Conseil Départemental du Cantal tire la sonnette d'alarme. Le coût de l'électricité fournie à la station de ski du Lioran a été multiplié par 8,5 l'hiver dernier. La facture a bondi de plus de 400 000€. Bruno Faure a demandé l'aide du ministre de l’Economie, pour que la station puisse renégocier son contrat avec EDF. La situation serait "particulièrement préoccupante". ©France Televisions

Un "coup dur" pour le Lioran

L'espoir du Lioran : faire entendre raison à EDF pour renégocier son contrat. En un seul hiver, la facture d'électricité a creusé un déficit de 500 000€. « C'est vraiment un coup dur pour une station comme la nôtre car nous sommes de gros consommateurs d’énergie. Ça vient se rajouter aux différentes charges. Le carburant et les fournitures ont augmenté de 30%, tout ça fait que la situation devient problématique", alerte Hervé Pounau, directeur général du SAEM Super Lioran Développement. L'appel à l'aide envoyé à Bercy n'a pas encore obtenu de réponse. L'hiver dernier, 250 000 journées de ski ont été vendues pour une économie induite de près de 80 millions d'euros sur le territoire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité