CARTE. Dépistage massif en Auvergne-Rhône-Alpes : où et comment faire un test antigénique Covid-19 ?

Du 16 au 23 décembre, la région Auvergne-Rhône-Alpes organise une campagne massive de dépistage à la Covid-19. Une carte recense tous les centres de dépistage, pour vous permettre de vous faire tester gratuitement près de chez vous.
 
La campagne massive de dépistage en Auvergne-Rhône-Alpes est inédite en France
La campagne massive de dépistage en Auvergne-Rhône-Alpes est inédite en France © Michael DESPREZ PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Bien qu’elle suscite quelques critiques, la campagne massive de dépistage en Auvergne-Rhône-Alpes devrait avoir lieu du 16 au 23 décembre. Annoncée par le président de région Laurent Wauquiez le 16 novembre dernier, elle prévoit la mise en place de 1000 centres de dépistage et la mobilisation de 10 000 personnels. L’objectif ? Casser les chaînes de transmission avant les fêtes de fin d’année.
 
Pour faciliter la démarche, la région recense tous les centres de dépistage dans une carte disponible en cliquant ici. La carte, qui indique également les pharmacies et les laboratoires réalisant des tests, est régulièrement mise à jour.

Pour se faire tester, pas besoin de prendre rendez-vous. Il suffit de se rendre dans un centre de dépistage avec sa carte vitale, et la démarche est gratuite.
 
Pour procéder à cette démarche, la région a déjà commandé plus de 2 millions de tests antigéniques. Elle les fournira aux communes ainsi que les équipements de protection. En revanche, ce sont les municipalités qui seront en charge de toute l’organisation et de la logistique.

Par exemple, la commune d’Albertville, en Savoie, est déjà à la recherche d’une trentaine de soignants pour tester sa population du 18 au 20 décembre.

Toutefois, les tests antigéniques ne sont fiables qu’à 60%. Les faux négatifs sont fréquents, surtout chez les personnes asymptomatiques. Un test négatif à la Covid-19 ne permet donc pas de s'affranchir des gestes barrières.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région auvergne-rhône-alpes coronavirus/covid-19 santé société