Cet article date de plus de 3 ans

Le Cerdon refuse "la concurrence déloyale" de la Clairette de Die et va au Conseil d'Etat

Le Cerdon était auparavant le seul vin rosé pétillant AOC méthode ancestrale de France. Mais la Clairette de Die a obtenu une AOC lui permettant aussi d’en produire un. Les viticulteurs de l’Ain espèrent que le Conseil d’Etat va trancher en leur faveur.
Le Cerdon était auparavant le seul vin rosé pétillant AOC méthode ancestrale de France. Mais la Clairette de Die a obtenu une AOC lui permettant aussi d’en produire un. Les viticulteurs de l’Ain espèrent que le Conseil d’Etat va trancher en leur faveur. ©France 3 Rhône-Alpes
C'est la guerre des vins pétillants entre La Clairette de Die et le Cerdon. Le premier était un blanc, le second un rosé. Mais la Clairette de Die voulait également voir la vie en rose, et vient d’obtenir l’AOC lui permettant d’en produire, selon les méthodes ancestrales, comme … le Cerdon.

Ce dernier voit donc rouge. Car il était le seul à détenir une AOC pour un vin rosé pétillant selon les méthodes ancestrales en France. Une production qui, selon les viticulteurs du Bugey (producteurs de Cerdon), pourrait menacer ou détruire leur marché.

Bref, c’est un peu le pot de terre contre le pot de fer : la Clairette, c’est 3.000 hectares, contre 200 pour le Cerdon.

Le Syndicat des vins du Bugey a donc décidé d’attaquer l’Inao (Institut national de l’appellation d’origine) qui a délivré l’AOC à la Clairette devant le Conseil d’Etat, qui tranchera entre les bulles.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vins gastronomie sorties et loisirs terroir