Comment mieux prendre soin de nos aînés ? Donnez votre avis grâce à la grande consultation citoyenne

En France, la perte d'autonomie concerne aujourd'hui 8% des personnes âgées et devrait représenter, en 2060, 2,45 millions de personnes. / © Nicolas VALLAURI / MAXPPP
En France, la perte d'autonomie concerne aujourd'hui 8% des personnes âgées et devrait représenter, en 2060, 2,45 millions de personnes. / © Nicolas VALLAURI / MAXPPP

Parce que la perte d'autonomie des personnes âgées est un enjeu de société, le Ministère des solidarités et de la santé lance une grande consultation nationale. Sur la plateforme citoyenne Make.org, vous avez jusqu'au 9 décembre, pour proposer des pistes afin de « Mieux prendre soin de nos aînés ».

Par K. Tir

Autonomie et grand âge : le sujet est complexe et les solutions pour mieux prendre soin de nos aînés sont plurielles. C'est pour cette raison que vos idées, votre réflexion sont précieuses et peuvent contribuer à un meilleur accompagnement des personnes âgées. Le Ministère des solidarités et de la santé lance, à cet effet, une grande consultation citoyenne : « Comment mieux prendre soin de nos aînés ». Jusqu'au 9 décembre, grâce à la plateforme digitale Make.org et avec le soutien de nombreux acteurs dont France Télévisions, vous avez la possibilité de vous exprimer et de voter pour contribuer à l'élaboration de la réforme sur le grand âge et l'autonomie souhaitée par le gouvernement pour 2019.
 

Grand âge et autonomie : un débat citoyen



« Nous devons avoir un débat national indispensable pour répondre au nouveau risque de la dépendance. Sur ce sujet, l'année 2019 sera consacrée à une loi qui sera votée avant la fin de l'année », annonçait Emmanuel Macron, le 13 juin dernier, à l'occasion du 42e congrès de la Mutualité, à Montpellier. En France, aujourd'hui, 1,5 million de personnes sont âgées de 85 ans... et elles seront près de 5 millions en 2050. Comment garantir à chacun un accompagnement, une prise en charge pérenne répondant aux besoins, tant des personnes âgées que de leurs familles ? « Liberté de choix, prévention, simplicité seront au cœur de la réflexion pour accompagner les personnes âgées dans une société inclusive et solidaire », insiste Dominique Libault, le pilote de la concertation Grand âge et autonomie
 

Comment participer ?


Make.org, plateforme digitale de mobilisation citoyenne vous propose de vous exprimer sur des propositions déjà formulées ou de partager vos propres idées sur l’accompagnement de nos aînés. Contribuez ainsi à ce grand débat de société et participez ainsi à l'élaboration d'actions concrètes et solidaires.

Vos premières contributions

 

Alors que la grande consultation citoyenne se poursuit, vous avez déjà été nombreux à formuler des propositions pour améliorer l’accompagnement de nos aînés. Parmi les pistes explorées, l’amélioration des établissements d’accueil ou encore le maintien à domicile.
Ainsi, Cannone souhaite que « le service à la personne soit un service public et non lucratif pour des entreprises privées ». Davantage de bienveillance, d’empathie et de respect, demande Graziella. « Il faut créer des maisons d'accueil, petites structures avec du personnel (cuisine, soins, animations...) sous forme de logement locatif », propose Juliette.

Faciliter au maximum le maintien à domicile


« Faciliter au maximum le maintien à domicile », comme le suggère Vivien, passe par un « plan d’urgence » porté par l’Etat, insiste Cannone. Sylvie propose, quant à elle, de créer des postes « avec une formation spécialisée courte pour accompagner les personnes dépendante.s » Pour Mélie : « Il faut une vraie formation et une reconnaissance salariale pour les aides à domicile, car c'est un vrai métier qui demande des compétences ».
Qualité de la prise en charge, revalorisation et meilleure prise en compte des professionnels en relation avec les seniors, etc. voici donc quelques pistes d’amélioration avancées.
Vous pouvez enrichir le débat avec vos propres contributions sur la plateforme citoyenne Make.org. Chaque proposition, chaque avis compte pour parvenir à construire collectivement une véritable solidarité avec nos aînés.


Les grandes étapes de la consultation :
  • 1er octobre 2018 : lancement de la consultation
  • 9 décembre2018 : fin de la consultation
  • 15 décembre 2018 : annonce des résultats de la consultation
  • 20 et 21 février 2019 : ateliers de transformation
  • Fin avril 2019 : annonce du plan d'action citoyen / suivi et mesure des résultats des actions du Plan de la société civile
  • 1er octobre 2019 : annonce des résultats de la Grande Cause
 

A l'écoute des personnes âgées, des aidants et des professionnels


Quelles soient à domicile ou prises en charge dans un établissement spécialisé, des personnes âgées pourront également donner leur avis à l'occasion de groupes d'expression mis en place de novembre 2018 à janvier 2019. Familles et professionnels du secteur médico-social seront également invités à proposer des pistes d'amélioration ou encore à dresser un état des lieux de leurs besoins lors d'entretiens individuels.
Ces échanges permettront de contribuer à la réflexion menée lors des forums régionaux organisés un peu partout en France métropolitaine et en outre-mer par les agences régionales de santé (ARS), de décembre 2018 à janvier 2019. Objectif de ces forums : faire remonter les attentes et les analyses des acteurs locaux et alimenter les ateliers thématiques mis en place d'octobre 2018 à janvier 2019.
 

Un nouveau risque social



Devant le parlement réuni en Congrès, le 9 juillet 2018, le Président de la République Emmanuel Macron insistait sur l’émergence, ces dernières années, d'un nouveau risque social « auquel nous serons toutes et tous confrontés (…) Il nous faut donc construire pleinement le financement et l'organisation de ce nouveau risque social (…) C'est pourquoi l'année 2019 sera consacrée à ce travail », avait-il déclaré.

Grâce à cette ambitieuse consultation débutée à l'automne 2018, chacun peut ainsi apporter sa pierre à l'édifice de la prise en charge de la perte d'autonomie qui concerne aujourd'hui 8% des personnes âgées et devrait représenter, en 2060, 2,45 millions de personnes.

Sur le même sujet

Lyon : plongez dans l'oeuvre de Picasso!

Les + Lus