Cet article date de plus de 4 ans

Le Conseil Régional met un terme au projet de Parc Naturel Régional du Haut-Allier

Le Parc naturel régional des sources et gorges du Haut-Allier ne verra donc pas le jour. C'est ce qu'ont voté jeudi les conseillers régionaux Auvergne-Rhône-Alpes à 83 voix contre 68. A sa place, Laurent Wauquiez propose un contrat de territoire.

Jeudi 7 juillet, après 5 ans d'études et de concertations, le Conseil Régional d'Auvergne-Rhône-Alpes a finalement mis un terme au projet de Parc Naturel Régional des sources et gorges du Haut-Allier par 83 voix contre 68.
Jeudi 7 juillet, après 5 ans d'études et de concertations, le Conseil Régional d'Auvergne-Rhône-Alpes a finalement mis un terme au projet de Parc Naturel Régional des sources et gorges du Haut-Allier par 83 voix contre 68.
Les conseillers régionaux ont finalement voté contre, selon la volonté du président du Conseil Régional, Laurent Wauquiez. A 83 voix contre 68, le projet de parc naturel régional des sources et gorges du Haut-Allier a donc été abrogé. Devant le Conseil Régional, à Lyon, une centaine d'élus était pourtant venue manifester, jusqu'au bout, pour que le projet soit validé et financé. Au delà de la déception, c'est bien un certain désarroi qui se lit sur leurs visages à l'annonce du résultat du vote.
durée de la vidéo: 00 min 31
Arrêt de projet du PNR du Haut-Allier : Réaction du Maire de Monistrol d'Allier (43)

Car le dossier touchait à sa fin : après 5 années d'études, de gestation et de concertation, tout le monde semblait d'accord.Fin 2015, 65 des 88 communes du périmètre d'étude avaient approuvé le projet. mais aussi dix communautés de communes, 2 départements (la Haute-Loire et la Lozère) et 2 régions (l'Auvergne et le Languedoc-Roussillon). L'enquête publique avait elle aussi rendu un avis favorable. Il ne restait plus qu'à le valider. 

Mais voilà, entre fin 2015 et aujourd'hui, les régions ont changé de frontières, les conseils régionaux ont souvent changé de président, et Laurent Wauquiez (LR), président de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, est contre ce projet. Il nous avoue "adorer les parcs naturels régionaux", mais dans ce projet là, alors que la région doit faire des économies, Laurent Wauquiez dénonce "des budgets de fonctionnement beaucoup trop lourds."

A la place de ce projet, le président de région propose donc aux élus des contrats de territoire avec les communes. "Chaque année, 2,5 millions d’euros seront distribués pendant six ans pour créer des projets au lieu de mettre de l’argent dans une strate administrative supplémentaire", assure-t-il. 
durée de la vidéo: 00 min 26
Arrêt du projet de PNR du Haut-Allier : les explications de Laurent Wauquiez





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique environnement société région auvergne-rhône-alpes