Coronavirus Covid-19 : crèches fermées, six cas diagnostiqués... Le point sur la situation en Haute-Savoie

Quatorze cas de coronavirus ont été confirmés à la Balme-de-Sillingy. / © France 3 Alpes
Quatorze cas de coronavirus ont été confirmés à la Balme-de-Sillingy. / © France 3 Alpes

On compte désormais sept cas de coronavirus en Auvergne-Rhône-Alpes, dont six ont été diagnostiqués à la Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie). Deux micro-crèches ont été fermées dans le département après que la directrice a été testée positive. Le point sur la situation.

Par Margot Desmas

Les cas de Covid-19 se multiplient en France et la Haute-Savoie est en première ligne. Sept personnes contaminées par le nouveau coronavirus sont actuellement prises en charge à Annecy et Lyon. Un foyer a notamment été identifié dans la commune de la Balme-de-Sillingy où six personnes ont été trouvées porteuses du virus.
 

Deux micro-crèches ont été fermées à Cernex et Frangy après que la directrice de ces établissements a été testée positive. On fait le point sur les informations dont on dispose ce vendredi 28 février.

 

Un "cluster" à la Balme-de-Sillingy


On compte désormais six personnes ayant été infectées par le nouveau coronavirus à la Balme-de-Sillingy. Il s'agit d'un "cluster", selon l'ARS, c'est-à-dire un ensemble de cas émanant d'un premier patient. Il s'agit d'un homme âgé d'une soixantaine d'années diagnostiqué positif mardi. Le sexagénaire effectue régulièrement des déplacements professionnels entre la France et la Lombardie où il aurait été infecté. Cet homme dit "patient indexe" a été pris en charge à l'hôpital d'Annecy, son état n'inspire toujours "pas d'inquiétude".
 

Jeudi, les autorités annonçaient que trois nouvelles personnes étaient infectées, des proches de l'homme déjà hospitalisé à Annecy. Il s'agit de sa femme, également âgée d'une soixantaine d'années, sa fille, âgée d'une trentaine d'années et un ami proche du même âge que lui. "C'était un phénomène attendu, nous avions déjà connu cette situation aux Contamines-Montjoie", a indiqué Serge Morais, directeur général adjoint de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

Le maire de la Balme-de-Sillingy annonçait vendredi sur BFMTV que deux personnes avaient été testées positives. Ces nouveaux cas sont des proches du "patient 14". Ce dernier a participé à une soirée où se trouvaient 120 personnes à son retour en France, c'est probablement lors de cet événement que la contagion a eu lieu. Selon nos informations, un élu de la commune fait partie des personnes infectées. L'ARS a refusé de confirmer cette information vendredi matin lors de sa conférence de presse.

Les quatre premières personnes contaminées en Haute-Savoie "vont bien", elles ont toutes été hospitalisées au centre hospitalier Annecy-Genevois, a simplement précisé l'ARS. Les autorités sanitaires sont maintenant à la recherche des personnes ayant été en contact avec les malades. Pour l'épouse du premier patient, cette liste est "quasiment similaire" à celle de son mari. Reste à déterminer ceux de la trentenaire et du dernier sexagénaire. "Le confinement du village n'est pas d'actualité", a ajouté Serge Morais.

 

Deux micro-crèches fermées en Haute-Savoie


La fille du "patient index", une femme d'une trentaine d'années, est directrice de deux micro-crèches situées à Cernex et Frangy (Haute-Savoie). Quand elle a été trouvée porteuse du coronavirus, des mesures de sécurité ont été prises dans les deux établissements. Tous deux ont été fermés dès jeudi soir, a indiqué le directeur régional adjoint de l'ARS. Huit adultes travaillant dans ces micro-crèches et vingt enfants auraient été placés en quarantaine pour quinze jours, selon nos confrères de l'Essor Savoyard.
 

Ces établissements de petite taille accueillent chacun une dizaine d'enfants. "Nous suivons l'évolution de la situation", a tempéré la préfète déléguée pour la défense et la sécurité Emmanuelle Dubée. On ignore encore si des personnes en quarantaine ont été trouvées porteuses du nouveau coronavirus. Serge Morais rappelle toutefois qu'il y a "beaucoup de nouveaux cas possibles tous les jours, mais la quasi-totalité des résultats sont rassurants".

Seul un patient hospitalisé à Lyon se trouve dans un état préoccupant. Le quinquagénaire a été pris en charge jeudi au service de réanimation de l'hôpital Croix-Rousse. Toutes les personnes ayant pu être en contact avec lui sont recherchées par les autorités sanitaires.
 

La mairie de la Balme-de-Sallingy prend des mesures de précaution 

L'ensemble de l'équipe municipale de la Balme-de-Sillingy va se faire dépister, ayant été en contact avec le "patient index". Tous les services municipaux et événements publics comme le marché dominical sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Les agents de la commune et de la communauté de commune, qui représentent une centaine de personnes, sont appelés à rester un maximum chez eux et la mairie encourage le télétravail. En outre, la pharmacie de la commune est en rupture de stock concernant les masques et les gels désinfectants. Dans les rues de La-Balme-de-Sillingy, les passants ne semblent pas pour autant inquiets et déambulent sans masque de protection. Un des citoyen, qui a souhaité rester anonyme, trouve ces consignes un peu démesurées. "Ce n'est pas le parapluie que [le maire] ouvre, c'est un parachute avec le gilet de sécurité", a-t-il déclaré.
 

Sur le même sujet

Les + Lus