Covid-19 : un résultat négatif de dépistage rapide exigé en Sicile, pour tous les voyageurs venus de France

Des "mesures sanitaires additionnelles dans certaines régions italiennes", comme la Sicile, sont prises pour les voyageurs venus de France, indique le ministère des Affaires étrangères français. Un résultat négatif de dépistage rapide sera demandé, quel que soit le statut vaccinal du visiteur.
© Lionel VADAM / Maxppp

Ces mesures concernent les voyageurs venus de France (mais aussi de Grèce et des Pays-Bas), indique le ministère des Affaires étrangères français sur son site.

La Sicile fait partie des zones où le gouvernement transalpin a durci les critères d’entrée. Un résultat négatif de dépistage rapide du Covid-19 sera demandé, quel que soit le statut vaccinal du visiteur.

Même les titulaires d’un pass sanitaire valide ou d’un certificat de vaccination reconnu par l’Italie devront se soumettre au test. La règle sera appliquée au moins jusqu’au 30 septembre. Elle concerne les entrants arrivant directement des pays concernés mais aussi les personnes "qui ont séjourné et/ou transité dans ces États au cours des 14 jours précédant leur arrivée sur le territoire sicilien", précisent les autorités françaises.

En cas de contamination détectée, le malade devra suivre le protocole et s’isoler dans "un hôtel ou un foyer Covid" où il sera conduit,.

Ces mesures viennent s’ajouter aux règles habituelles d’entrée en Italie. Un formulaire de localisation doit avoir été rempli en ligne ou sur papier avant l’entrée dans le pays et la présentation d’un pass sanitaire en règle est nécessaire.

Le port du masque même à l’extérieur ou l’interdiction de certains rassemblements ont été décrétés dans plusieurs villes. L’Italie a récemment placé la Sicile en zone dite "jaune" suite à l’accélération de la circulation du coronavirus sur place. L’île présente un taux d’incidence du Covid-19 de 7,2 %.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société italie international