Déconfinement : reprise des vols à l'aéroport de Genève le 15 juin, sans masque obligatoire

Les vols au départ de l'aéroport de Genève, interrompus par la crise du coronavirus, vont pouvoir reprendre à la mi-juin a-t-on appris ce jeudi 28 mai 2020. Un plan de protection sanitaire des passagers et des employés sera mis en place.

Les allées vides de l'aéroport de Genève au temps du coronavirus.
Les allées vides de l'aéroport de Genève au temps du coronavirus. © Salvatore Di Nolfi - Maxppp.
L'aéroport de Genève, ville où se trouvent de nombreuses organisations internationales, dont l'ONU, a annoncé jeudi la reprise en douceur des vols le 15 juin, encadrée par des mesures de distances sociales.

Cette annonce intervient alors que la compagnie aérienne britannique easyJet a annoncé jeudi une réduction importante de ses effectifs, environ 4.500 postes soit jusqu'à un tiers de ses salariés, face au choc de la pandémie de coronavirus qui bouleverse l'ensemble du secteur. EasyJet emboîte le pas à la plupart de ses concurrentes qui ont annoncé des suppressions de postes par milliers, comme les britanniques British Airways et Virgin Atlantic, et l'irlandaise Ryanair.
    
La reprise des vols à Genève, deuxième aéroport suisse après Zurich, est "une nouvelle positive" pour la ville et sa région, "car l'aéroport international génère plus de 33.000 emplois", a indiqué son exploitant, Genève Aéroport, dans un communiqué. Créé en 1920, l'aéroport de Genève a vu passer plus de 17,9 millions de passagers en 2019, reliant environ 150 destinations, opérées par près de 60 compagnies aériennes. 

Sur demande des autorités suisses, l'aéroport a mis au point un plan de protection détaillé destiné à garantir la sécurité sanitaire de ses collaborateurs, des passagers et des visiteurs, avec pour maîtres mots: "responsabilité individuelle, hygiène des mains et respect de la distance sociale dans la mesure du possible".

Le port du masque ne sera pas obligatoire dans l'aéroport mais "indispensable dès lors que les distances sociales ne peuvent plus être respectées". Et pour respecter les distances sociales nécessaires dans les zones d'attente, un siège sur deux reste condamné, tandis que les guichets sont équipés de plexiglas.

Certaines compagnies parmi lesquels Swiss et Air France n'ont jamais cessé de voler durant la pandémie, assurant ainsi les rapatriements et des vols passagers, avec au total 4 à 5 vols quotidiens. Swiss, une filiale du groupe Lufthansa, étoffera progressivement son offre de vols dès le 15 juin au départ de Genève, desservant à nouveau des destinations européennes. La compagnie recommande fortement à tous ses passagers le port d'une protection couvrant la bouche et le nez durant toute la durée du vol.

De son côté, easyJet, pour qui Genève représente un des hubs importants, prévoit aussi une reprise partielle des vols à partir du 15 juin vers des villes européennes, parmi lesquelles Bordeaux, Nantes et Nice en France. Quelques vols internationaux sont également prévus. Et comme l'a expliqué en conférence de presse Jean-Marc Thévenaz, directeur d'easyJet Switzerland, "nous allons imposer les masques" dans les avions.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus suisse aviation déconfinement économie aéronautique santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter