Des fûts de vin vieilliront au sein du Mont Brouilly

Le Beaujolais 2015 est un tel milésime que les producteurs de Brouilly et Côte de Brouilly ont décidé de l'enterrer ! Trois fûts de chêne reposent désormais à deux mètres en dessous du sol sur la colline du Mont Brouilly... l'expérience durera 18 mois

La particularité du Mont Brouilly est de former un sommet isolé qui surgit de la côte viticole entre Belleville et Beaujeu. Le terroir du Mont Brouilly est unique et sa géologie est particulière avec entre autres la diorite, la « pierre bleue » (ou corne-verte) âgée de 400 millions d’années, la plus vieille du Beaujolais, et la méta-diorite (granite rose ou « roche pourrie »), âgée seulement de 300 millions d’années ! La terre est riche en minéraux ferro-magnésiens et très pauvre en quartz.
Trois fûts de chêne ont été mis en terre et seront élevés au cœur de cette minéralité à 440 mètres d’altitude (le Mont Brouilly s’élevant à 484 mètres), la bonde étant placée à 1,50 mètres de profondeur, presque sans oxygène ni sans lumière, à une température basse et constante.

L’idée
Des peuples nomades, d’Asie mineure, et de Géorgie (le berceau du vin) enterraient, avant leur départ pour de lointaines contrées, des vins de l’année pour les conserver. L’idée surgit alors d’offrir à ce superbe millésime 2015 une expérience d’élevage dans ce terroir fantastique, constitué des roches les plus résistantes du Beaujolais, puisque l’érosion n’a pas eu de prise sur la colline.