Drogue. Le "go fast" stoppé au péage de Vienne-Reventin, en Isère

Important point de contrôle, le péage de Vienne-Reventin a été le théâtre d'une interpellation mouvementée qui s'est terminée à Vienne dans la nuit du 29 au 30 octobre. Deux hommes ont été arrêtés avec 300kg de cannabis dans leur voiture. 

Entre l'Europe du Sud et du Nord, le péage de Vienne-Reventin, sur l'A7, fait l'objet d'une surveillance accrue de la part des douaniers. Régulièrement, ils interceptent des automobilistes qui transportent des stupéfiants. 

En cette fin octobre, lors d'un contrôle nocturne, ils ont ainsi voulu arrêter une voiture, une Mercedes selon le Dauphiné Libéré, pour la passer au peigne fin. Les hommes à bord n'ont pas obtempéré, poursuivant leur route à vive allure. Grâce à une herse "stop-stick", une barre jetée sous la voiture qui permet de percer la bande de roulement, le pneu arrière du véhicule a été touché. Mais, très rapidement, les douaniers ont perdu la trace de la voiture. 

Le véhicule prenant la direction de Vienne, ils ont informé la BAC du commissariat qui a repéré la Mercedes au Sud de Vienne, après plusieurs minutes de patrouille. Les policiers l'ont facilement reconnue, puisqu'elle roulait sur la jante.

Le temps de faire demi-tour, l'équipage de la BAC avait à son tour perdu de vue la Mercedes. Mais les policiers l'ont finalement repéré de nouveau à hauteur du chemin de Saint-Alban, à Vienne. La BAC a appelé un second équipage en renfort. A la vue des policiers, les personnes à bord ont pris la fuite en courant en direction d'un bois. Finalement, les sept agents engagés les ont rattrapés. A l'issue de l'interpellation, ils ont découvert 300kg de résine. 

La PJ de Lyon a ensuite été saisie des suites de l'enquête.