A Malataverne (Drôme), la première étoile du Domaine du Colombier, sans clients à table

Depuis le 18 janvier dernier et la parution du guide Michelin, la Drôme compte une dixième étoile. Rencontre avec Jean-Michel Bardet, fraîchement auréolé et en pleine préparation des menus de la Saint-Valentin.

Première étoile en pleine crise sanitaire, pour Jean-Michel Bardet dans la Drôme
Première étoile en pleine crise sanitaire, pour Jean-Michel Bardet dans la Drôme © Stéphane Hyvon

Cette nouvelle étoile drômoise a été obtenue par un chef nouvellement installé près de Montélimar, au domaine du Colombier à Malataverne, dans des conditions particulières avec la fermeture des restaurants. Jean-Michel Bardet est arrivé dans la Drôme fin 2019 et a mis moins d'un an avant de séduire le guide rouge. Déjà étoilé à Hong-Kong puis dans le Périgord, on peut dire que le chef est coutumier du fait.

Mais en posant ses valises et ses couteaux dans le département, il y a découvert un vrai terroir d'expression. "Ce que j'ai découvert ici, c'est vraiment des produits merveilleux. On a les amandes, à côté, à cinq minutes d'ici... les amandiers avec un goût parfait. On a nos petits pigeons fermiers de la Drôme, un cochon du Mont Ventoux, de l'agneau d'Ardèche.. Juste à côté il y a un éleveur qui va nous faire nos agneaux, aussi, à la rentrée. " explique le chef.

Jean-Michel Bardet découvre les produits locaux avec plaisir
Jean-Michel Bardet découvre les produits locaux avec plaisir © Stéphane Hyvon

Quelques semaines à peine après l'obtention du précieux macaron Michelin, les commandes ont afflué : pas moins de 220 pour ce week-end. "Nous avons été surpris par les commandes et ravis d'avoir autant de clients..." commente Jean-Michel Bardet.

Nous sommes très impatients de rouvrir.

Jean-Michel Bardet

Mais crise sanitaire oblige, l'obtention de cette étoile n'a pas tout à fait la même saveur qu'en temps normal : "La frustration est de ne pas pouvoir recevoir de clients à table, et de ne pas avoir de retours directs de notre clientèle, sur l'expérience qu'ils ont pu passer à déjeuner ou à diner. Nous sommes très impatients de rouvrir." Grâce à Jean-Michel Bardet, la Drôme compte désormais 10 étoiles au guide rouge. Et le chef ne s'en cache pas : il fera tout pour décrocher un deuxième macaron.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
guide michelin culture gastronomie cuisine