• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Inauguration d'un parc éolien à Montmiral et Montrigaud dans la Drôme

Photo d'illustration / © Département de la Drôme
Photo d'illustration / © Département de la Drôme

Le parc éolien de Montmiral et Montrigaud, dans la Drôme a commencé à tourner. Une vingtaine d'éoliennes tournent désormais au gré du vent. Un projet de 51 millions d'euros, financé en partie par des collectivités territoriales.

Par Renaud Gardette

Sur les hauteurs du village de Montmiral, elles tournent désormais avec le vent: après 15 ans d'études et de travaux, le parc éolien Montmiral et Montrigaud, dans le nord de la Drôme, a été inauguré par la Compagnie éolienne du Pays de Romans (détenue par Valence Romans Agglo, OSER ENR, ENGIE Green et la commune de Saint-Antoine-l’Abbaye)

Si l'inauguration officielle, ce mercredi 19 septembre, était assez classique, l'équipement lui ne l'est pas tout à fait.
 

C'est l'une des particularités de ce projet: la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le département de la Drôme et les communes ont mis la main à la poche. 

L'opérateur "Engie Green" reste le premier investisseur privé, en apportant 28 millions d'euros au projet. "Valence Romans Agglo" finance environ 38% du parc. Les collectivités publiques attendent un retour sur investissement: les retombées fiscales sont estimées à 200.000 euros par an pour les communes, et jusqu'à 700.000 euros à terme pour l'agglomération.

La puissance affichée de ce nouveau parc éolien est de plus de 40 Mégawatts, l'équivalent de 17.000 foyers sur un an.

Le reportage de Sophie Valsecchi, Stéphane Hyvon et François Razy:
 
Inauguration d'un parc éolien à Montmiral et Montrigaud dans la Drôme
Avec: Jean-Claude Perdigues, Directeur général de Engie Green; et Nicolas Daragon, Président (LR) de Valence Romans Agglo.

La Compagnie s'est engagée à limiter les nuisances sonores avec une baisse de la production la nuit, pour ne pas gêner les habitants de Montmiral. Quand à la présence des oiseaux, un partenariat a été lancé avec la Ligue de Protection des Oiseaux, pour une étude pendant 3 ans du comportement des volatiles menée par des ornithologues de l'association. 



 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus