Des nichoirs installés dans les vignes de la Drôme pour une meilleure biodiversité

Les nichoirs ont été installés dans 9 vignobles du Diois, dans la Drôme - Février 2020 / © Ftv
Les nichoirs ont été installés dans 9 vignobles du Diois, dans la Drôme - Février 2020 / © Ftv

En tout, 800 nichoirs ont été installés dans des vignobles au pied du Vercors. Objectif : améliorer la biodiversité et contribuer à une agriculture encore plus éco-responsable dans la Drôme.

Par Aude Henry

Pour les viticulteurs d'appellation Clairette de Die, c'est un pas supplémentaire dans leur démarche éco-responsable. Avec le soutien du Parc naturel régional du Vercors, neuf vignerons, répartis sur trois communes, procèdent à l'installation sur leurs terres de petites cabanes en bois.
Des nichoirs, pour oiseaux et chauve-souris.
 

800 nichoirs pour recréer tout un écosystème

Fabien Lombard est l'un des viticulteurs participant à l'opération. "Les pratiques agricoles ont éloigné les oiseaux. Là, nous voulons recréer un milieu favorable pour les mésanges et les chauve-souris" explique le président de l'AOP Clairette de Die.

Que ce soient les oiseaux qui travaillent pour le vigneron


Faire revenir les oiseaux et les chiroptères, pour Fabien Lombard, cela a une vertu : laisser faire la nature, pour ne pas utiliser de produits de type insecticides. Pour se faire, en plus des nichoirs, des haies et des arbres comme des mûriers et des noyers vont également être replantés dans la vallée de Gervanne.
Les espèces pourront s'y abriter. "C'est là une manière de les faire perdurer, de les laisser s'installer et pourquoi pas, ensuite, fortifier les populations" précise Florence Niel, chargée de mission biodiversité auprès du Parc naturel régional du Vercors.

L'impact de cette implantation sur la nature et les populations sera mesuré chaque année. A terme, l'idée est de convertir d'ici trois ans, l'ensemble du vignoble du Diois à ce projet de biodiversité. 

Sur le même sujet

Les + Lus