• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Romans/Isère : les travaux de la Collégiale Saint-Barnard après la grêle

A Romans-sur-Isère, la Collégiale Saint-Barnard endommagée par la grêle le samedi 15 juin. Les travaux de dépose des vitraux et de remplacement des tuiles devaient débuter ce jeudi 20 juin, cinq jours après l'orage. / © France 3 RA
A Romans-sur-Isère, la Collégiale Saint-Barnard endommagée par la grêle le samedi 15 juin. Les travaux de dépose des vitraux et de remplacement des tuiles devaient débuter ce jeudi 20 juin, cinq jours après l'orage. / © France 3 RA

L’épisode de grêle du 15 juin a causé d’importants dégâts aux vitraux et à la toiture de la collégiale Saint-Barnard, à Romans/Isère. Les vitraux abîmés et les tuiles cassées de ce monument classé vont être remplacés. Les travaux devaient débuter ce jeudi 20 juin.

Par Dolores Mazzola

Samedi 15 juin, le violent épisode orageux qui s'est abattu sur la région a causé d'importants dégâts dans les vergers de la Drôme mais aussi sur les habitations et bâtiments municipaux. A Romans/Isère, la collégiale Saint-Barnard a subi de sérieux dégâts à cause de la grêle.

Ainsi, les panneaux des vitraux de l’Apocalypse situés sur la façade ouest de la collégiale ont été endommagés à 85%, estime la mairie. Ces vitraux doivent être déposés "pour être mis en conservation", indique la ville de Romans/Isère sur son site. L'opération de dépose devait débuter ce jeudi 20 juin et devait s'étendre sur "au moins deux jours". 

L'opération doit être réalisée par l’entreprise Thomas vitraux de Valence, "celle-là même qui les avait installés en 2000," indique la ville. "Les ouvertures seront obstruées par des panneaux de polycarbonate afin de protéger des prochaines intempéries l’orgue qui a sans doute déjà souffert de l’épisode grêleux," précise le communiqué. 
 

Remplacement des tuiles de la Collégiale 


Environ 25 % des tuiles de la Collégiale ont été cassées, selon la ville. C'est l’entreprise Can de Mirmande, spécialiste des travaux d’accès difficile, qui doit intervenir sur la toiture de l'édifice classé. Les tuiles cassées doivent être évacuées par hélicoptère. L'opération a débuté ce jeudi après-midi.  Les tuiles doivent être entreposées sur les berges de l’Isère, côté Bourg-de-Péage, où une aire d’atterrissage a été aménagée. La municipalité romanaise a d'ailleurs remercié sa voisine d'avoir mis à sa disposition cette aire d'atterrissage.

Il s'agit de protéger l'intérieur du bâtiment et d'éviter de nouvelles infiltrations d'eau.

Enfin, pour permettre le bon déroulement des travaux, un périmètre de sécurité a été mis en place sur le pourtour de la collégiale. Une interdiction de stationnement est en vigueur au moins jusqu'au 5 juillet. La mairie signale également que la circulation pourra être momentanément interrompue, quai Ulysse-Chevalier, dans le sens Est-Ouest (du Pont-Vieux à Fanal) lors des passages de l’hélicoptère. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Une danseuse de cabaret retrouvée morte à Taluyers, dans le Rhône, rappel des faits

Les + Lus