Tain l'Hermitage : le chef Chikara Yoshitomi, champion du monde pâté-croûte

Cette année, le gagnant du championnat du monde de pâté-croûte est originaire du Japon. Le chef Chikara Yoshitomi, du restaurant parisien étoilé "L'Ambroisie", s'est imposé dans cette compétition internationale. La finale s'est déroulée lundi soir, à Tain l'Hermitage, chez Michel Chapoutier. 

Pour sa 9e édition, le championnat du monde de pâté-croûte a réuni les 12 meilleurs candidats. Ils ont présenté lundi soir des pâtés qui ont nécessité des mois d'entraînement. Pour le jury, la dégustation a duré plus de 2 heures. 
C'est le chef Chikara Yoshitomi, 32 ans, qui est monté sur la première marche du podium. Il remporte la compétition devant les onze autres finalistes. Le nouveau champion avait déjà participé à cette compétition : il avait terminé en deuxième position lors de l'édition 2016. Chikara Yoshitom a remporté la première place grâce à un pâté-croûte au canard colvert, foie gras, porto, épices et genièvres.


Le deuxième prix est revenu au chef Yoshiaki Sakaguchi du restaurant parisien "le Boudoir". Son pâté-croûte de veau et foie gras de canard a séduit le jury.


Le troisième prix est allé à un auvergnat : le chef Aurélien Vidal, du restaurant Vidal à Saint-Julien-Chapteuil, en Haute-Loire. Il a réalisé un pâté-croûte au boudin blanc et noir, lentilles vertes du Puy et hydromel du Velay.

Le reportage
 

La finale du championnat du monde de pâté-croûte avait lieu lundi 4 décembre à Tain l'Ermitage. Et cette année, le champion est japonais. Il a convaincu le jury avec un pâté à base de canard colvert et baies de genièvre. 5/12/17 ©FRance 3 RA

 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité