• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Valence : Deux gilets jaunes condamnés à une amende avec sursis pour détention de produits explosifs

Manifestation des gilets jaunes à Valence. Photo d'illustration. / © Max PPP
Manifestation des gilets jaunes à Valence. Photo d'illustration. / © Max PPP

Deux gilets jaunes qui avaient participé à la manifestation de Valence samedi dernier ont été condamnés à 2000 euros d'amende avec sursis pour avoir transporté des produits explosifs. L'un d'eux est conseiller municipal de Tarare (Rhône), élu du Rassemblement National.        

Par Philippe Bette

Deux jeunes hommes de 27 ans, originaires de l'Ouest lyonnais, ont été condamnés lundi à une amende de 2000 euros avec sursis pour avoir été surpris en possession de produits explosifs dans leur voiture. Ils avaient été interceptés par les forces de l'ordre en amont de la manifestation des gilets jaunes de Valence samedi dernier. L'un d'eux est conseiller municipal à Tarare (Rhône), élu du Rassemblement National. 

Outre de la poudre et une sorte d'engin explosif artisanal, les deux hommes transportaient aussi un casque de moto et une hache de 35 centimètres de long. Autant d'objets qui pouvaient difficilement passer pour inoffensifs aux yeux des policiers lorsqu'ils ont ouvert leur coffre à un barrage de Tain l'Hermitage. 
     
Nos confrères de France Bleu Drôme Ardèche, qui ont suivi l'audience, rapportent que les deux accusés ont pretexté un "oubli" pour justifier la présence de ces engins destinés à leur loisir favori, l'airsoft ... La procureure de la République a réclamé 6000 euros d'amende assortis partiellement du sursis , réquisitoire qui n'a été suivi que partiellement par le tribunal correctionnel de Valence (Drôme). En revanche, il est désormais interdit aux deux hommes de détenir ou transporter une arme durant les cinq prochaines années.   


Lundi matin, la ville de Valence retrouvait son visage normal  Les employés municipaux remettaient en place le mobilier urbain placé à l'abri. Les artisans retiraient les protections mises en place par les commercants sur leurs vitrines. Le reportage de Sophie Valsecchi et Jean-Marc Nouck -Nouck.         

Le reportage de Sophie Valsecchi et Jean-Marc Nouck Nouck : 
     

Sur le même sujet

Drôme : les bouchons de l'autoroute du soleil, c'est son boulot !

Les + Lus