La CRIIRAD démissionne de la CLI de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche)

La Criirad a décidé de démissionner de la CLI de la centrale de Cruas, en Ardèche. Cette commission locale d'information se tient régulièrement pour informer les riverains. Le laboratoire indépendant entend dénoncer la multiplication et l'opacité d'incidents récents sur le site nucléaire.
Des incidents enregistrés à la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, située dans le département de l'Ardèche. Ainsi, en mai 2018, une fuite de tritium, un élément radioactif, avait été détectée par EDF. Trois mois plus tard, c'est une fuite d'hydrocarbures qui était repérée, dans une nappe d'eau sous la centrale. Ce genre d'incident doit être communiqué aux membres de la CLI,  Commission Locale d'Information. Sa mission : renforcer la Sûreté nucléaire et apporter des informations aux citoyens et aux riverains. La Criirad, laboratoire indépendant installé à Valence, faisait partie de cette commission mais a récemment démissionné. Elle entend ainsi dénoncer le manque de communication sur ces incidents. Mais le malaise est plus profond ...  "C'est de la communication mais pas de l'information," déplore l'administrateur de la Criirad, Roland Desbordes, "cela n'offre aucune garantie aux citoyens sur l'état de l'installation..."

Le président de la CLI de la centrale de Cruas, Pascal Terrasse, lui aussi évoque un manque de communication de l'exploitant. Mais pour autant la Commission reste nécessaire selon lui. 
Pour l'instant la Criirad reste présente dans les autres commissions locales de Rhône-Alpes, en se gardant la possibilité de démissionner également de toutes ces instances.
durée de la vidéo: 01 min 58
Valence : la CRIIRAD démissionne de la CLI de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche) ©France 3 RA


 

 La commission locale d’information (CLI) de Cruas-Meysse organisait une réunion publique ce lundi 17 décembre à 18 h 30, au gymnase de Meysse. Cette réunion publique prévue dans le cadre de la concertation sur le prolongement des réacteurs de la centrale au-delà de quarante ans. Cette Commission Locale d’Information (CLI) a été mise en place depuis 2006 auprès de la centrale nucléaire de Cruas. Elle est constituée de quatre collèges (élus locaux, associations, syndicats et personnes qualifiées)
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire environnement société