Découverture de la rivière Savasse à Romans-sur-Isère : un chantier d'envergure pour faire renaître un affluent de l'Isère

Depuis plusieurs décennies, elle coulait sous terre à Romans-sur-Isère. Des travaux de remise à l'air libre d'une partie de la rivière Savasse sont en cours dans le quartier de la Presle, ancien quartier des tanneries, vieux de plus de 500 ans. Objectif : restaurer la nature en plein centre-ville.

"La Savasse coulera dans un lit, spécialement créé pour réunir des conditions proches du naturel et respectueuses du cycle de l'eau", promet la ville de Romans-sur-Isère sur son site internet. Des berges paysagères vont également être réalisées. La rivière sera donc bordée de végétaux avec un aménagement de 5000 mètres carrés de berges. À Romans-sur-Isère, la rivière Savasse a été en partie recouverte voilà bientôt 80 ans, enfermée dans un sarcophage de béton armé. Le chantier en cours depuis 2022 va rendre à l'air libre cet affluent de l'Isère.

Une rivière sous les pieds

La Savasse, longue de près de 24 km, prend sa source dans la Drôme des collines, au nord-est de Romans-sur-Isère. Elle naît dans la forêt de Thivolet et entre sur le territoire romanais par le quartier de la Martinette. La rivière parcourt ensuite plusieurs kilomètres dans la ville, jusqu'au parking de la Presle et à la Côte des Chapeliers. La petite rivière urbaine aux crues dévastatrices traverse ainsi l'ancien quartier des tanneries, avant de se jeter dans l’Isère. Après-guerre, ce cours d'eau avait été en partie recouvert et canalisé, notamment pour être domestiqué. Parcourant plus de 700 mètres dans une galerie artificielle en béton armé, la rivière disparaît du paysage urbain entre la rue Premier et l'Isère.
Dans le quartier de la Presle, on avait presque oublié la Savasse qui coulait sous terre depuis près de 80 ans. Jusqu'à ce que l'état du parking ne fasse ressurgir le cours d'eau.

Chantier technique

Le béton et la structure métallique de la galerie donnaient d'inquiétants signes de faiblesse. "Dès 2018, le périmètre a été interdit et le parking condamné. Finalement, du problème de sécurité de ce parking est née l'idée de profiter de cette situation pour mettre à ciel ouvert la Savasse", explique Lionel Messas, ingénieur en charge du projet de découverture de la Savasse.

Mais supprimer le béton et la galerie artificielle pour découvrir la rivière ne va pas de soi. Le chantier en cours présente cependant des défis techniques. Pour les besoins du chantier, il a fallu détourner la Savasse. Mais pas seulement, les vibrations sont également problématiques. "On est face à un chantier colossal, à proximité de maisons qui datent du Moyen Âge. Ce sont les maisons des tanneurs", assure l'ingénieur.

"Intérêt écologique"

Si cette portion de la Savasse va enfin pouvoir couler à l'air libre, c'est parce que le parking de la Presle laissera place à un nouveau lit naturel pour cet affluent de l'Isère. Car au-delà de l'esthétique, ce projet cache un enjeu écologique.

"La grosse ambition ici était de ramener à la vie une rivière qui était enterrée. Il s'agit de découvrir la Savasse pour la remettre au jour, mais pas seulement. Il s'agit de lui redonner un fonctionnement naturel. Même en pleine ville, une rivière a un intérêt écologique (...) en termes de biodiversité, on va avoir ici des espèces qui vont revenir", explique Nicolas Alban, directeur régional pour l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse qui accompagne la ville de Romans-sur-Isère dans ce projet. Plantes, poissons, amphibiens, insectes devraient être de retour sur cette portion de la Savasse. "C'est aussi une vitrine pédagogique pour expliquer à la population ce qu'est une rivière et comment elle fonctionne", ajoute le responsable.

En cours depuis plus de 18 mois, le chantier va bon train dans le quartier de la Presle, mais les Romanais devront encore patienter un peu avant de découvrir la rivière qu'ils avaient sous leurs pieds. La métamorphose du quartier de la Presle sera achevée au printemps prochain. Ces travaux représentent un investissement de 13 millions d'euros.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité