• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilets jaunes : en Auvergne, premiers rassemblements dans le calme pour un quatrième samedi de mobilisation

Après les débordements du samedi 1er décembre, qui ont mené à l'incendie partiel de la préfecture de la Haute-Loire, la manifestation organisée au Puy-en-Velay est attendue avec fébrilité. À 11 heures, le samedi 8 décembre, ils étaient près d'un millier à prendre la direction du centre-ville. / © G. Rivollier / France 3 Auvergne
Après les débordements du samedi 1er décembre, qui ont mené à l'incendie partiel de la préfecture de la Haute-Loire, la manifestation organisée au Puy-en-Velay est attendue avec fébrilité. À 11 heures, le samedi 8 décembre, ils étaient près d'un millier à prendre la direction du centre-ville. / © G. Rivollier / France 3 Auvergne

Pour le 4ème weekend consécutif, les gilets jaunes se mobilisent dans toute la région, entre blocages de giratoires et défilés dans les grandes villes. Au cours de la matinée de ce 8 décembre, les manifestations débutaient dans le calme.

Par Sébastien Naissant

Après quatre weekends, et même quatre semaines de blocages et rassemblements réguliers, les gilets jaunes d'Auvergne se sont donné rendez-vous à travers la région, ce 8 décembre. Au matin, les premiers rassemblements commencent à se former, dans le calme et la bonne humeur.

En Haute-Loire, une dizaine de rassemblements est attendue, mais c'est la manifestation prévue au Puy-en-Velay qui suscite le plus d'inquiétudes. Au cours du précédent samedi de mobilisation, des gilets jaunes avaient tenté de mettre le feu à la préfecture du département.
 

À 11 heures, près d'un millier de manifestants est rassemblé, dans une ambiance calme et familiale, pour prendre la direction du centre-ville. Dirigé par un groupe de motards, le cortège n'est pas grossi par la présence d'ambulances et de tracteurs, comme c'était le cas le 1er décembre. "On laisse les gendarmes faire leur travail", insiste un représentant du mouvement, au cours d'une prise de parole.
 
Près d'un millier de manifestants s'est rassemblé au Puy-en-Velay, et a pris la direction du centre-ville, dans la matinée du 8 décembre. / © G. Rivollier / France 3 Auvergne
Près d'un millier de manifestants s'est rassemblé au Puy-en-Velay, et a pris la direction du centre-ville, dans la matinée du 8 décembre. / © G. Rivollier / France 3 Auvergne

Dans l'Allier, une manifestation est prévue pour 14 heures à Vichy, mais des gilets jaunes sont déjà mobilisés un peu partout dans le département, pour des actions localisées. Ainsi, une trentaine de manifestants ont ouvert la barrière de péage de Gannat, en direction de Vichy Saint-Pourçain. Le giratoire de Montmarault, à proximité du péage de l'A71, est lui aussi bloqué pour toute la journée.

Dans le Puy-de-Dôme, les manifestants poursuivent leur mobilisation comme au péage de Gerzat, où une petite centaine de personnes s'assuraient que les barrières restent ouvertes dans la matinée. À Clermont-Ferrand, la situation est calme au matin du 8 décembre. C'est en début d'après-midi que les gilets jaunes se sont donné rendez-vous pour une "marche citoyenne", au départ de l'avenue Ernest Cristal. Le parcours des manifestants, déposé en préfecture, ne prévoit pas de passer dans le centre de la ville, puisqu'une autre mobilisation doit y avoir lieu, au même moment : la marche pour climat. Sur les différents réseaux sociaux où communiquent les gilets jaunes, de nombreux appels à manifester dans le calme ont circulé la veille.

Sur le même sujet

Sucrerie de Bourdon : les dirigeants de Cristal Union rencontrent les salariés, des pistes de rachat évoquées

Les + Lus