• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grève des “blouses bleues”. Pas de cantines scolaires ce vendredi 21 décembre dans les écoles de Grenoble

Image d'illustration / © JEFF PACHOUD / AFP
Image d'illustration / © JEFF PACHOUD / AFP

Les agents d'entretien, les ATSEM et les animateurs des écoles grenobloises seront en grève vendredi 21 décembre. La cantine ne sera donc pas assurée pour les élèves. Les grévistes dénoncent des mauvaises conditions de travail et des bas salaires. 

Par Margaux Tertre

Les "blouses bleues" grenobloises se mobilisent une nouvelle fois. Les agents d'entretiens, ATSEM et animateurs des écoles de la ville, postes en grande majorité occupés par des femmes, ont décidé d'une deuxième journée de mobilisation ce vendredi 21 décembre. La cantine ne sera assurée dans aucune des écoles de la ville. 
 

Les "blouses bleues" espèrent envoyer un message à la mairie de Grenoble qui refuserait les négociations selon elles. Maud Tavel, adjointe en charge du personnel à Grenoble, affirmait pourtant la semaine dernière vouloir se pencher sur le statut des agents d'entretien et des ATSEM et de recevoir les organisations syndicales début 2019.
Les grévistes menacent de poursuivre le mouvement à la rentrée scolaire si elles ne sont pas entendues. 

Elles dénoncent "des contrats précaires, des salaires très bas et des horaires ingrats". Les syndicats Sud, CNT et FO demandent, entre autres, un temps plein pour toutes et tous, un plan de titularisation pour les agents d'entretien, ATSEM, animateurs et le remplacement intégral et immédiat des absences.
 

Sur le même sujet

VIDÉO. Découvrez le village du Père Noël avec deux Clermontois partis en Laponie

Les + Lus