Grève du 19 janvier : le point sur la mobilisation dans la Drôme, la Loire et en Ardèche

Publié le
Écrit par Vincent Dupire

St Etienne, Roanne, Annonay et Montélimar ont été les principaux centres de ralliements des manifestants pour les départements de la Drôme, la Loire et l'Ardèche. Tour d'horizon en images.

La mobilisation contre la réforme des retraites ce jeudi 19 janvier en Drôme Ardèche s'annonçait massive. Elle a tenu ses promesses avec 90% de grévistes chez les contrôleurs et conducteurs de la SNCF et près de 250 écoles fermées dans ces départements.

Rassemblement à Aubenas, Privas, Romans-sur-Isère ou encore Montélimar, où le rendez-vous était donné devant la place du Théâtre. Le cortège a rassemblé jusque 4200 personnes et s'est étiré sur plus de 2 kilomètres.

Dans la Loire, c'est à St Etienne que le mouvement a été le plus suivi avec 7 200 personnes mobilisées (15 000 selon les syndicats) pour battre le pavé. 4 900 manifestants à Roanne (8 000 selon les syndicats).

En Ardèche, à Aubenas, ils étaient 3 500 manifestants à déambuler selon le comptage des forces de l'ordre. A A nnonay, dont l'actuel Ministre du travail Olivier Dussopt fut le maire de 2008 à 2017, on dénombrait tout de même pas moins de 3 000 opposants à la réforme (6 000 selon la CGT). 

Des manifestants qui n'ont pas manqué d'imagination pour exprimer leur hostilité au projet, à travers leurs slogans. 

Au delà des chiffres, c'est la question de la dynamique du mouvement qui se posait aux syndicats. Ceux-ci espérant désormais transformer l'essai lors des prochaines mobilisations, dores et déjà évoquées pour le 31 janvier prochain. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité