Guide Michelin : le grand jour pour les chefs

© Jean-François FREY/maxPPP
© Jean-François FREY/maxPPP

Le monde de la gastronomie française retient son souffle avant l'annonce lundi du palmarès 2020 du guide Michelin, qui a provoqué un séisme en rétrogradant des tables réputées comme celles de Marc Veyrat et tout récemment, de Paul Bocuse.

Par CC/AFP

Un suspense digne des plus grands films hollywoodiens ? c'est sans doute exagéré, mais dire que le petit monde de la gastronomie française attend ce lundi 27 janvier avec fébrilité relève certainement du doux euphémisme.
 

"L'affaire" Bocuse


Car si la révélation du palmarès du guide Michelin est toujours attendue avec gourmandise, cette livraison aura été marquée avant même la cérémonie officielle par l'annonce de la "destitution" du célèbre restaurant du "pape" Paul Bocuse. La perte de sa 3eme étoile aura fait couler beaucoup d'encre : "coup de comm'" du Guide Michelin pour les uns, "juste retour des choses" pour les autres.

La cérémonie 2020 (à partir de 16h30 sur la page Facebook du guide) où seront annoncés les nouveaux lauréats d'une, deux ou trois étoiles se tiendra à partir de 16h30 à Paris et fera comme chaque année son lot d'heureux et de déçus.
 

Pas d'autres 3 étoiles remis en cause


Mais pour couper court aux spéculations, alors que beaucoup s'attendaient une nouvelle salve de rétrogradations, de trois à deux étoiles, le patron du guide Gwendal Poullennec avait annoncé quelques jours "l'affaire" Bocuse qu'il n'y aurait pas d'autre 3 étoiles remis en cause.

Ce qui signifie que la région Auvergne Rhône-Alpes comptera toujours, au moins 8 restaurants 3 étoiles

Les pistes pour les futurs 3 étoiles


Parmi les quelques noms circulant pour obtenir le troisième macaron, Graal de la profession, figurent celui de Jean-François Piège pour son "Grand restaurant" parisien ou celui de Christopher Coutanceau, connu pour sublimer les produits de la mer dans la table portant son nom à La Rochelle (ouest).

Seules certitudes dans l'immédiat: il y aura cette année 628 tables étoilées, quatre de moins que l'an dernier, a indiqué le Michelin sur son site internet,
dont 18 nouveaux restaurants étoilés à Paris.

 

Marco Vigano : le retour dans les étoiles en 2020 ?

Marco Vigano est un chef italien qui a décroché sa première étoile à Roanne en 2017 avec son restaurant "Aux anges". Mais après une année de succès, et d'explosion de l'activité, la fréquentation est retombée. Le natif de Milan a décidé de quitter la Loire pour ... Collonges-au-Mont-d'Or, fief d'un certain Paul Bocuse, quitte a abandonner son étoile.

Là, le disciple de Gualterio Marchesi -le monsieur Paul italien- et "chef" Michel Troisgros espère renouer avec le succès "sans être prétentieux". Sa nouvelle antre s'appelle la Bastide, une maison posée en bord de saône où il marie saveurs transalpines et françaises. Alors une étoile en 2020 ? 

Sur le même sujet

Les + Lus