Haute-Loire : l'état de catastrophe naturelle reconnu dans 16 communes

Le 6 août en fin de journée, dans le village de Pont-Salomon en Haute-Loire, le ruisseau traversant la commune est passé de 50cm à 1m50 de hauteur en quelques minutes à la suite d'orages d'une rare violence. / © E.Brot-Monnier - France 3 Auvergne
Le 6 août en fin de journée, dans le village de Pont-Salomon en Haute-Loire, le ruisseau traversant la commune est passé de 50cm à 1m50 de hauteur en quelques minutes à la suite d'orages d'une rare violence. / © E.Brot-Monnier - France 3 Auvergne

A la suite des intempéries d’août et octobre 2019 et de la sécheresse 2018, l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 16 communes du département de Haute-Loire.

Par FG

L'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 16 communes de Haute-Loire à la suite des intempéries d’août et octobre 2019 et de la sécheresse 2018.

Il 'agit des communes de :

- Aurec-sur-Loire, Bas-en-Basset, Boisset, La Chapelle-d'Aurec, Malvalette, Monistrol-sur-Loire, Pont-Salomon, Saint-Didier-en-Velay, Saint-Ferréol-d'Auroure, Saint-Just-Malmont, La Séauve-sur-Semène et  Vorey au titre des dégâts occasionnés par les intempéries du 6 août 2019. L'arrêté a été publié au journal officiel le 18 novembre 2019
 

- Chaudeyrolles et Les Estables au titre des dégâts occasionnés par les intempéries du 20 octobre 2019. L'arrêté a été publié au journal officiel le 18 novembre 2019.

- Sainte-Florine et Lempdes sur Allagnon au titre des mouvements de terrains provoqués par la sécheresse 2018. L'arrêté a été publié au journal officiel le 19 novembre 2019.

Les sinistrés concernés disposent d’un délai de dix jours à compter de la date de publication au journal officiel pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leurs compagnies d’assurance et bénéficier de cette reconnaissance.
 

Sur le même sujet

Les + Lus