• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Haute-Loire : quarante-deux enfants légèrement intoxiqués lors d’un camp scout à Saint Pal-de-Mons

Quarante-deux jeunes venus de Paris pour camper en Haute-Loire ont été victimes d'une intoxication alimentaire vendredi 26 juillet. Tous sont hors de danger. / © BELPRESS/MAX PPP
Quarante-deux jeunes venus de Paris pour camper en Haute-Loire ont été victimes d'une intoxication alimentaire vendredi 26 juillet. Tous sont hors de danger. / © BELPRESS/MAX PPP

Maux de tête et de ventre, vomissements, quarante-deux enfants sur les cent dix-huit qui participaient à un camp scout en Haute-Loire ont subi une intoxication alimentaire vendredi 26 juillet. Trois d’entre eux sont sortis de l’hôpital de Firminy où ils ont été examinés.
 

Par V.M avec G.Rivollier

Agés de neuf à quinze ans, quarante-deux enfants en camp scout en Haute-Loire ont été pris vendredi 26 juillet de vomissements. Ils se plaignaient de maux de tête et de ventre.
Alertés par les encadrants du camp, les pompiers ont conduit trois d’entre eux à l’hôpital de Firminy où les médecins ont diagnostiqué une intoxication alimentaire.

Plus de peur que de mal

Venus de Paris pour des vacances au vert, 118 enfants campaient sous la tente à Yssingeaux. L’incident a eu lieu alors qu’ils étaient hébergés au gymnase de Saint Pal-de-Mons : les enfants et leurs 17 encadrants avaient été momentanément logés dans un bâtiment en dur en attendant la fin de l’alerte orange orage qui sévit pour l’instant en Haute-Loire.
Heureusement, enfants et encadrants ont eu plus de peur que de mal et les trois jeunes examinés à l’hôpital ont rejoint leurs camarades à Saint Pal-de-Mons, tous devraient retourner à Yssingeaux dès dimanche.
Des analyses sont en cours pour déterminer la cause de cette intoxication. Peut-être ont-ils bu de l’eau qui stagnait dans un tuyau. L’enquête est confiée aux gendarmes de la communauté de brigade de Saint Didier-en-Velay.
 

Sur le même sujet

indigo

Les + Lus