Audience reportée pour l'homme à l'origine de l'accident mortel du formateur à Saugues

Yoann Bérodot, responsable de formation au CFPF, le lycée forestier de Saugues, a été tué par la chute d'un arbre alors qu'il encadrait des stagiaires. / © France 3 Auvergne - Gérard Rivollier
Yoann Bérodot, responsable de formation au CFPF, le lycée forestier de Saugues, a été tué par la chute d'un arbre alors qu'il encadrait des stagiaires. / © France 3 Auvergne - Gérard Rivollier

Au Puy-en-Velay, un rassemblement de soutien au formateur du lycée forestier de Saugues tué accidentellement l'an dernier a été organisé mardi 29 août. Le stagiaire à l'origine de l'accident poursuivi pour homicide involontaire devait comparaitre au tribunal du Puy. L'audience a été reportée.

Par France 3 Auvergne

L'accident s'est produit dans une forêt le 22 septembre 2016 lors d'un chantier d'abattage. Yoan Bérodot, responsable de formation au CFPF, le lycée forestier de Saugues, a été tué par la chute d'un arbre alors qu'il encadrait des stagiaires.

Aujourd'hui, c'est l'un de ces stagiaires, celui qui coupait l'arbre, qui est poursuivi pour homicide involontaire.

"La question est de savoir si oui ou non il y a eu une infraction pénale, c’est-à-dire des manquements, des obligations précises de la part de l'élève. J'insiste, c'était un élève", explique Me Laurent Pierot, avocat du stagiaire poursuivi pour homicide involontaire.

Mais pour les syndicats qui organisaient un rassemblement de solidarité avec le formateur victime de l'accident, c'est ailleurs qu'il faut rechercher les vraies responsabilités.

"Yoan était seul à encadrer ces stagiaires qui débutaient leur formation. C'était leur 4e jour de chantier, dans un chantier où il y avait des risques. Des arbres faisaient 30m de haut et Yoan, alors qu'il encadrait une stagiaire, un autre a abattu un arbre qui est tombé sur Yoan. S'il avait été accompagné par un collègue, ils auraient été deux et ils auraient eu un meilleur encadrement", affirme Thomas Vaucouleur, enseignant forestier CGT.

Audience reportée pour l'homme à l'origine de l'accident mortel du formateur à Saugues
Intervenants : Me Laurent Pierot, avocat du stagiaire poursuivi pour homicide involontaire; Thomas Vaucouleur, enseignant forestier CGT; Jean-Marie Le Boiteux, secrétaire général SNETAP-FSU; Me Anne-Marie Teyssier, avocate de la famille de Yoan Bérodot - France 3 Auvergne - Gérard Rivollier, Elodie Monnier, Brice Ordas

Rechercher toutes les responsabilités


Déjà reportée en mars, l'audience a une nouvelle fois été repoussée, cette fois à la demande du centre de formation, qui n'est pas mis en cause jusqu'ici.

Mais pour la famille de la victime, il est important que l'affaire ne soit pas classée sans suite.

"Les conditions dans lesquelles les chantiers s'exécutent ne sont pas toujours évidentes parce que l'on a peu de chantiers sur la Haute-Loire ou sur les secteurs qui sont considérés. Ce n'est pas évident. Il faut que l'enquête se déroule et que l'on sache dans quelles conditions tout cela est survenu", indique Me Anne-Marie Teyssier, avocat de la famille de Yoan Bérodot.

Les syndicats ont l'intention de déposer une plainte pour rechercher toutes les responsabilités.
Un juge d'instruction devrait alors être nommé. Une nouvelle audience est prévue le 16 janvier prochain.

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus