Tickets restaurant : vous pourrez bientôt dépenser jusqu'à 95 euros pour vos courses

Publié le Mis à jour le
Écrit par C. L avec AFP

Jeudi 23 avril, le ministère du Travail a indiqué que le plafond de l’utilisation des tickets restaurant pour des achats dans les supermarchés et commerces de proximité a été modifié à 95 euros une fois par semaine contre 19 euros par jour actuellement. Une mesure provisoire.
 

Le plafond de l'utilisation des tickets restaurant chèques déjeuner pour des achats dans les supermarchés, commerces de proximité et repas hebdomadaires sera modifié à 95 euros, une fois par semaine, contre 19 euros par jour actuellement, a indiqué jeudi 23 avril le ministère du Travail. Il confirme ainsi une information de RTL. Un décret conjoint avec le ministère de l'Economie sera pris "d'ici la fin de la semaine prochaine". 

Payer une seule fois ses courses avec ses tickets restaurant

"Concrètement cela veut dire qu'il sera possible de payer en une seule fois ses courses alimentaires avec ses tickets restaurant", précise le ministère, ajoutant que ce dispositif sera arrêté dès que les restaurants rouvriront. Quand les restaurants rouvriront, "une mesure similaire sera prise pour le paiement dans les restaurants".

Une très bonne nouvelle

Marie-Andrée Blanc est la présidente de l'UNAF, Union nationale des associations familiales et la présidente de l'UDAF de Haute-Loire. Elle se réjouit d'une telle décision : "C'est une très bonne nouvelle. Du fait du confinement, on ne fait pas ses courses tous les jours. De plus, cette décision intervient dans un contexte de hausse des prix des denrées alimentaires, notamment des fruits et des légumes. Les familles n'ont plus accès au tarif cantine en raison du confinement. Cela va soulager le pouvoir d'achat des Français en pleine crise sanitaire et leur donner un peu de souffle. Ayons aussi une pensée pour les autres, ceux qui ne travaillent pas, et qui ne bénéficient pas de ces tickets restaurant".

Quatre millions d'utilisateurs

Les titres périmés pourraient alimenter un Fonds de soutien pour la restauration, a ajouté le ministère sans plus de précision. Quelque 4 millions de salariés d'entreprises utilisent des titres restaurant, un secteur qui représente plus de 6 milliards d'euros par an. Cette mesure vise à soutenir le pouvoir d'achat des Français.