"Ce parking restera un parking" : promis pour les Mondiaux de cyclisme 2027, le projet de Haute-Savoie Arena rejeté

Le conseil municipal de la Roche-sur-Foron (Haute-Savoie) a rejeté, ce mercredi 7 février, à une majorité la vente des terrains de Rochexpo, près de 23 000 mètres carré de parking, où devait être construit un vélodrome. Ce site devait notamment accueillir les Championnats du monde de cyclisme en 2027.

La Quotidienne des Régions
Tous les jours à 13h, notre rédaction vous réserve le meilleur de l'info régionale. Une sélection rien que pour vous, pour rester en lien avec vos régions.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "La Quotidienne des Régions". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Après avoir été validé par le conseil départemental de la Haute-Savoie, le projet de vélodrome devait être validé par le conseil municipal de La Roche-sur-Foron, ce mercredi 7 février au soir, pour voir le jour. Mais coup de théâtre : après moins de deux heures de délibération, le conseil municipal s’est prononcé contre le projet de la Haute-Savoie Arena. 

17 votes contre et 15 votes pour

En effet, les conseillers municipaux ont rejeté la vente des terrains, 23 000 mètres carrés de parking du parc des expositions de la Roche-sur-Foron, au conseil départemental pour y construire la future Haute-Savoie Arena. Dix-sept personnes ont voté contre, 15 pour, et une personne a voté blanc. 

"Ce parking restera un parking, nous avions l’opportunité d’y faire autre chose", a réagi ce matin Pierrick Ducimetière, maire de la Roche-sur-Foron (DVD), avant d’ajouter : "Je suis déçu forcément. J’étais persuadé que ce projet était une bonne chose pour la ville et ses habitants qu’il pouvait apporter quelque chose en termes de dynamisme, d’attractivité, mais également une offre de service pour la population."

À titre personnel, je le regrette, la Haute-Savoie mérite cette infrastructure.

Martial Saddier

Président du conseil départemental de la Haute-Savoie

Les premières images de l’établissement avaient été dévoilées en décembre dernier devant un parterre d’élus. Le conseil départemental, porteur du projet, avait présenté "un complexe de près de 19 000 mètres carrés, capable d’accueillir des manifestations sportives, mais aussi culturelles", avec comme ambition d'en faire le plus grand parc événementiel du nord des Alpes pour un coût total de 93 millions d’euros. L'Arena devrait être, entre autres, opérationnelle pour les Championnats du monde de cyclisme en 2027.

"Nous respectons la décision du conseil municipal, confie Martial Saddier, le président du département. Mais la Roche-sur-Foron et la Haute-Savoie passent à côté d’une salle de spectacle de 8 000 places, d’un mur d’escalade homologué Championnat du monde et d’une piste de vélo de 250 mètres. À titre personnel, je le regrette, la Haute-Savoie mérite cette infrastructure."

Une victoire pour les opposants 

Loïc Hervé, sénateur de la Haute-Savoie (Les Centristes), s’est quant à lui félicité de l’arrêt de ce projet sur Twitter : "Ce soir, par la voix des élus de La Roche-sur-Foron, la démocratie a parlé. On ne peut plus mener de tels projets sans écouter les Haut-Savoyards. Demain, avec humilité, il faudra réunir et dialoguer avec tous pour trouver une solution raisonnable et économe."

Les opposants au projet dénonçaient pour leur part un "projet climaticide, absurde et mégalomane". Benjamin Joyeux, conseiller régional écologiste de Haute-Savoie, a pris la parole hier soir devant la mairie.

La démocratie locale a su fonctionner hier soir en repoussant ce grand projet inutile et imposé.

Benjamin Joyeux

conseiller régional écologiste de Haute-Savoie

"Ce vote est une immense victoire des opposants à ce projet de 'Mégalodrome', réunis au sein du Collectif NAVA, qui clament depuis des mois l’absurdité d’une telle infrastructure. Mais c’est surtout une immense victoire de la démocratie. Le déni de démocratie était le premier manquement du Vélodrome Arena, qui a été imposé à marche forcée par Martial Saddier depuis le départ, alors qu’il n’avait jamais été réclamé par aucun club sportif du territoire, n’avait jamais été proposé lors de la campagne départementale et n’avait jamais été sérieusement discuté ni partagé, tant avec les élus locaux que la population", a déclaré le conseiller régional.

Désormais, le conseil départemental va devoir trouver un nouvel endroit pour accueillir ce projet de Haute-Savoie Arena, s'il ne veut pas y renoncer avant les Mondiaux de cyclisme qui se dérouleront du 11 au 26 septembre 2027.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité